Le Bangladesh et le Myanmar prêts à un retour des réfugiés rohingyas

Des milliers de personnes réfugiées rohingyas sont en file pour recevoir de l'aide à un point de distribution du camp de Balukhali pour personnes réfugiées à Cox's Bazar au Bangladesh novembre 2017

Des milliers de personnes réfugiées rohingyas sont en file pour recevoir de l'aide à un point de distribution du camp de Balukhali pour personnes réfugiées à Cox's Bazar au Bangladesh novembre 2017

À l'issue de discussions dans la capitale birmane entre le secrétaire général du ministère bangladais des Affaires étrangères, Mohammed Shahidul Haque, et son homologue birman, Myint Thu, les deux parties se sont engagées à achever les opérations de rapatriement d'ici le début 2020. Il a également fait savoir que le Myanmar avait réaffirmé son engagement à endiguer les flux de réfugiés vers le Bangladesh. Les deux pays se donnent deux ans pour rapatrier les plus de 600 milles réfugiés qui ont fui les violences dans leur pays.

L'accord stipule que le programme de retours doit débuter dans les deux mois.

Les deux pays ont trouvés un accord: le retour des Rohingyas dans l'État Rakhine, situé en Birmanie, devra se faire dans les deux années à venir.

La plupart des réfugiés rohingyas approchés par l'AFP à l'intérieur des camps confirment qu'ils ne souhaitent pas rentrer chez eux et que l'Etat Rakhine n'offre pas de garantie de sécurité. L'exode est la conséquence d'une campagne de représailles de l'armée birmane dans l'Etat Rakhine après l'attaque d'une trentaine de commissariats par des rebelles séparatistes rohingyas.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.