Le submersible a implosé "quarante millisecondes" — Sous-marin argentin

Le San Juan a disparu le 15 novembre. /AFP

Le San Juan a disparu le 15 novembre. /AFP

Selon les conclusions d'un rapport du Bureau américain du renseignement naval, relayé par le journal Le Monde, le sous-marin argentin San Juan a implosé et les 44 membres de l'équipage sont morts sur le coup.

Ce rapport confirme donc que le signal acoustique détecté ce même jour est lié à la disparition du San Juan. "Leur mort a été instantanée ", précise l'ONI. Les informations ont été reprises par Le Monde.

Le 15 novembre dernier, le sous-marin de 66 mètres avait disparu au large des côtes argentines. Une implosion qui avait d'ailleurs été enregistrée.

L'énergie ainsi libérée est comparable à celle produite par une explosion de près de six tonnes de TNT. "La coque sous pression a été entièrement fragmentée en 40 millisecondes à peine, ce qui est une durée bien trop faible pour que le cerveau humain réalise ce qu'il se passe".

Le 4 janvier dernier, les proches de l'équipage avaient décidé d'adresser une lettre à Vladimir Poutine pour lui demander de poursuivre l'aide russe dans les recherches du sous-marin. Pour les 44 marins présents à bord du sous-marin, impossible donc de se rendre compte de quoi que ce soit: "ils n'ont pas souffert, ils ne sont pas morts noyés".

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.