Côte d'Ivoire : Jean-Noël Abéhi condamné à 10 ans de prison

Côte d'Ivoire: les révélations du commandant Jean-Noël Abéhi pendant son procès

Côte d'Ivoire: les révélations du commandant Jean-Noël Abéhi pendant son procès

La cour a à la majorité déclaré, Gnamien Oppa Pierre, Adohi Otopka Samson Leventhon, Talo Patrick Hervé, Bléka Oblé Claude, Béhé Dedjognon Toussaint, Tah Bi Tié Modeste, Agnes Meledje Fred, Depié Gnoléba, non coupables des faits de complot contre l'autorité de l'Etat et de tentative d'attentat contre l'autorité de l'Etat.

Dans ce procès pour complot contre l'autorité de l'Etat, trois de ses co-accusés ont été condamnés à la même peine.

Il a reconnu, pour tous les accusés, "des circonstances atténuantes", alors que le parquet avait requis "l'emprisonnement à vie pour tous les accusés ". "Abéhi a participé aux réunions pour déstabiliser le régime d'Abidjan". Huit autres civils et militaires ont été acquittés et " immédiatement mis en liberté, s'ils ne sont pas détenus pour une autre cause", selon.

" Cette vidéo que j'ai sortie n'a rien à voir avec le complot contre l'autorité de l'Etat (...) En fait c'est un contre-coup d'Etat que je voulais faire", a-t-il dit, assurant s'être " retiré " de la plate-forme " après la deuxième réunion " quand ses camarades ont évoqué le projet de coup d'Etat.

En plus du commandant Abéhi, ex-patron du groupement d'escadrons de blindés (GEB) d'Agban, 11 autres personnes étaient poursuivies pour complot contre l'autorité de l'Etat et tentative d'attentat contre la sûreté de l'Etat. Ils auraient été prêts à passer à l'action avec l'attaque du camp d'Agban, "le 23 décembre 2012" a expliqué à l'AFP Elise Ajavon, avocat du sergent-chef de police Cyprien Lorougnon Dragbo.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.