Rozon conteste une demande de recours collectif — Inconduite sexuelle

Gilbert Rozon a annoncé qu’il démissionnait de toutes ses fonctions

Gilbert Rozon a annoncé qu’il démissionnait de toutes ses fonctions

Fin novembre, ils ont déposé une demande d'action collective au nom de l'association Les Courageuses, des présumées victimes de Gilbert Rozon, dont la comédienne Patricia Tulasne.

Mi-octobre, une dizaine de femmes sortent de leur silence et accusent Gilbert Rozon d'agressions et d'harcèlement sexuels.

Le mois suivant, le regroupement Les Courageuses avait intenté ce recours collectif contre l'ancien grand patron de Juste pour rire, qui aurait agressé au moins 20 femmes entre 1982 et 2016.

"Il est manifeste, selon nous, que les victimes connues actuellement ne représentent que la pointe de l'iceberg".

"Le groupe réclame également un montant de dix millions de dollars " à être recouvré collectivement " afin que ces " dommages punitifs soient réellement exemplaires ".

En condamnant Rozon à des sommes faramineuses, plus élevées que les "standards habituels " dans les poursuites civiles contre des particuliers, les avocats affirment que cela enverrait un message fort à la population.

Dans le cas de Mme Tulasne, qui affirme avoir été agressée sexuellement par Rozon en 1994, les avocats réclament 400 000 $. Elle indique que suite à son agression par Rozon, elle n'a jamais pu faire confiance aux hommes ni entretenir une relation amoureuse sérieuse.

Le fondateur de Juste pour rire a fait parvenir à la cour un document dans lequel il répond brièvement aux allégations portées contre lui. "Il se réserve tous ses droits", concluent les avocats ajoutant que leur client pourrait même contester que cette affaire soit entendue par la Cour supérieure du Québec dans le cadre d'une action collective.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.