Michel Drucker revient sur ses larmes à la mort de Johnny

VIDEO - TPMP (C8) : Michel Drucker revient sur son hommage touchant à Johnny Hallyday

VIDEO - TPMP (C8) : Michel Drucker revient sur son hommage touchant à Johnny Hallyday

Submergé par le chagrin, Michel Drucker n'avait pas pu retenir ses larmes lors de son hommage à Johnny Halliday sur France 2. Après un direct de plus de deux heures qui retracé la vie du chanteur, Michel Drucker avait conclu l'émission avec un petit mot de fin. "Tu aurais pu vivre encore un peu Johnny. Je sais que nous nous reverrons un jour ou l'autre". "Ils m'ont dit que quand l'émission s'est terminée, ils étaient très émus", a expliqué Michel Drucker.

Invité sur le plateau de "Touche pas à mon poste" lundi, le présentateur est revenu sur ce moment difficile. "On m'a prévenu à 9h30 du matin, quand je me suis réveillé". Ça n'était pas une vraie surprise. On savait que Johnny était très mal, raconte-t-il à Cyril Hanouna. Je me suis trouvé tout seul sur le plateau d'Anne-Sophie Lapix (le plateau du 20 heures, ndlr) sans public évidemment, seul, sans prompteur ni oreillette.

Les jours ont passé depuis la mort de son ami Johnny, mais l'émotion semble être la même. J'ai senti la fin de l'émission arriver et à un moment je me suis dit: 'comment je vais conclure cette émission?' (.) J'avais pensé lui dire: 'tu salues Gainsbourg et Coluche pour moi, et puis c'est pas sorti ... On a eu vingt ans ensemble, on s'est demandé ce qu'on deviendrait. "Il sortait d'une cure de sommeil, il avait voulu se suicider, moi je me demandais si on me reprendrait à la télévision (.) À chaque fois qu'on se voyait, on n'avait pas besoin de se parler". Visiblement, il lui faudra du temps pour apprendre à vivre sans Johnny. Alors encore une fois, en parlant de ses souvenirs, Michel ne peut cacher son émotion.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.