Chine. 32 disparus après une collision en mer

Chine. 32 disparus après une collision en mer

Chine. 32 disparus après une collision en mer

Le ministère chinois des Transports a annoncé que les 32 membres d'équipage d'un pétrolier iranien sont portés disparus après une collision avec un navire de fret, au large de la côte est de la Chine.

Les autorités maritimes chinoises ont dépêché huit vaisseaux pour les recherches et le sauvetage a indiqué la même source, précisant que la Corée du Sud a "envoyé un navire de la garde côtière et un avion pour aider aux recherches et au sauvetage ".

Quant au second navire impliqué, un bateau de fret chinois battant pavillon hongkongais et transportant 64.000 tonnes de grains, ce dernier n'a pas subi de dommages "mettant en péril sa sécurité". Tous étaient toujours introuvables dimanche malgré les opérations de secours.

La collision entre le pétrolier Sanchi et le navire CF Crystal, immatriculé à Hong Kong, a eu lieu à moins de 300 kilomètres de la côte, à l'est de l'embouchure du fleuve Yangtsé, laquelle se trouve non loin de Shanghai, dans l'est de la Chine. Il faut dire que sur des images diffusées par la télévision d'État de Chine, on voyait dimanche le navire en proie à un intense brasier, dominé par d'épaisses volutes de fumée noire s'élevant dans le ciel. L'objectif est "d'éviter tout désastre secondaire" résultant de la collision, a précisé Geng Shuang, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, dans un communiqué. La Chine a envoyé des navires de nettoyage sur zone.

M. Geng a ajouté que l'enquête sur la cause de l'accident était en cours. Le tanker appartient à la National Iranian Tanker Company (NITC), l'opérateur administrant la flotte de navires pétroliers de l'Iran, a détaillé le porte-parole du ministère iranien du Pétrole, Kasra Nouri. Mais les collisions en pleine mer restent plus rares.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.