Une saisie de 4 000 CD contrefaits... grâce à Lio!

La marchandise contrefaite saisie par les gendarmes

La marchandise contrefaite saisie par les gendarmes

Les gendarmes de Quissac, dans le Gard, ont annoncé mercredi 3 qu'ils avaient résolu une affaire peu commune. Directement concernée, la chanteuse d'origine portugaise Lio, à qui l'on doit les tubes "Banana Split" ou "Les brunes comptent pas pour des prunes", avait elle-même déposé une plainte qui a alimenté l'enquête.

Epaulés par deux enquêteurs de la SACEM (la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique qui est chargée de faire respecter les droits d'auteurs des artistes), les gendarmes se sont mis sur la piste du suspect. "Cela représente un volume d'environ 2 m³ et un préjudicie d'environ 6 000 euros", précisent les gendarmes qui parlent d'une.

Public Buzz : Quand Lio donne un coup de main à la police !

Après une plainte de Lio pour contrefaçon, une personne a été interpellée à Sauve, à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest de Nîmes, dans le Gard. Celle-ci a reconnu les faits de contrefaçon et de diffusion.

Les investigations se poursuivent pour déterminer avec précision le nombre de commandes et de livraisons déjà effectuées.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.