"La polémique ne m'intéresse pas", réagit Macron — Chambord

L'anniversaire royal du président Macron critiqué par ses détracteurs

L'anniversaire royal du président Macron critiqué par ses détracteurs

Emmanuel Macron, qui fête ce week-end ses 40 ans près du château de Chambord, s'est rendu samedi après-midi au zoo de Beauval (Loir-et-Cher) qui héberge le bébé panda dont son épouse est la marraine.

PARIS, 17 décembre (Reuters) - Emmanuel Macron a justifié dimanche le fait d'avoir célébré avec une semaine d'avance "Noël en famille" dans le château de Chambord, une décision génératrice d'un début de polémique qui, a-t-il ajouté, ne l'intéresse "pas beaucoup". Il est placé sous la haute protection du Président de la République et sous la tutelle des ministres chargés de l'agriculture, de la culture et de l'environnement.

Pour ce week-end de fête, le couple présidentiel était donc entouré des enfants de Brigitte Macron (Sébastien, ingénieur de 42 ans, Laurence, cardiologue de 40 ans et Tiphaine, avocate de 33 ans) et de leurs conjoints respectifs, mais aussi de leurs sept petits-enfants, Camille, Paul, Elise, Aurèle, Emma, Thomas et Alice. Après avoir assuré qu'il avait payé de sa poche son séjour, Emmanuel Macron a tancé ceux qui ont critiqué son choix. La famille Macron a dormi deux nuits aux abords du château, dans la Maison des réfractaires, une ancienne maison forestière transformée en gîtes 4 étoiles, à 800 euros le week-end. "J'aurais pu décider de passer mon Noël en famille à l'Élysée". La vue de l'immense allée de Chambord bordée d'arbres totalement illuminée est saisissante. Un geste qui n'avait plus été fait depuis Valéry Giscard d'Estaing.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.