TF1 discute avec Springer pour racheter Auféminin

TF1 fait une offre ferme pour racheter au Feminin à Alex Springer

TF1 fait une offre ferme pour racheter au Feminin à Alex Springer

TF1 est en discussion exclusive avec l'éditeur allemand Axel Springer SE, en vue d'un possible rachat de 78,43 % détenus par ce dernier dans le groupe internet aufeminin S.A.

Une fois cette acquisition réalisée, le Groupe TF1 précise qu'il déposera une offre publique d'achat obligatoire simplifiée au même prix sur le solde du capital.

"Avec le groupe Aufeminin, le groupe TF1 ferait l'acquisition d'un acteur digital (numérique) disposant d'un portefeuille de marques et de contenus uniques sur les cibles féminines lui permettant d'accélérer sa transformation digitale", indique-t-il dans un communiqué. Cette acquisition de la part du groupe allemand devrait se faire "au prix total de 286,1 millions d'euros" ce qui "correspond à une prime de 45,7% sur le prix de clôture du 8 décembre", précise Axel Springer dans un communiqué distinct.

TF1 a dégagé un chiffre d'affaires trimestriel en hausse de 7,1% sur un an à 429,9 millions d'euros, tiré par la publicité (+1,9%), mais surtout par les recettes de ses autres activités (+21,4%).

TF1 espère finaliser cette transaction au premier semestre 2018, après le feu vert des autorités réglementaires en France et en Autriche. La première raison pourrait être que les résultats d'Aufeminin ne sont pas à la hauteur, malgré les investissements de ces dernières années (acquisition de My Little Paris, développement aux Etats-Unis.), ou que des problèmes sont apparus, liés à son développement, alors que la majorité des revenus publicitaires digitaux sont captés par Google et Facebook.

Créé en 1999, Aufeminin est présent dans plus de 20 pays, en Europe, au Maghreb, en Amérique du Nord et en Amérique Latine avec une forte présence sur les réseaux sociaux.

Marie-Laure Sauty de Chalon, PDG d'aufeminin, gardera ses fonctions.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.