Nouveau lancement raté — Soyouz

La fusée Soyuz-2.1b transportant le satellite météorologique Meteor-M 2-1 décolle du cosmodrome de Vostochny dans l'Extrême-Orient russe le 28 novembre 2017

La fusée Soyuz-2.1b transportant le satellite météorologique Meteor-M 2-1 décolle du cosmodrome de Vostochny dans l'Extrême-Orient russe le 28 novembre 2017

Dans un premier communiqué, l'agence spatiale russe Roscosmos reconnaît que la première tentative de contact avec le satellite avait échoué, car celui-ci navait pas atteint l'orbite prévue. Si la fusée Soyouz a décollé sans difficulté à 14h41 locales, le contact avec le satellite qu'elle transportait a été perdu. Les autres 18 satellites ne montrent pas de signes de dysfonctionnement, mais le Meteor était bien la cible principale de la mission du jour.

Décidément le nouveau cosmodrome russe fait preuve de malchance.

Vostotchny, construit sur le site d'une ancienne base de missiles soviétiques, est plus proche de l'équateur que le pas de tir de Plessetsk, dans le nord de la Russie, un paramètre qui facilite les mises en orbite.

Un troisième lancement depuis ce cosmodrome est en théorie prévu le 22 décembre prochain. Le vice-Premier ministre Dmitri Rogozine, qui supervise le programme spatial russe, a indiqué vouloir la construction d'un deuxième pas de tir destiné aux nouvelles fusées Angara, qui devraient être prêtes en 2021. Le tir du lanceur a été suivi par le Président russe en personne.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.