Le glyphosate est autorisé pour cinq ans de plus dans l'Union européenne

Le glyphosate autorisé pour cinq ans de plus dans l'UE

Le glyphosate autorisé pour cinq ans de plus dans l'UE

Les Etats membres, réunis au sein d'un comité d'appel, ont voté ce lundi. On en reprend tous pour cinq ans, paysans, consommateurs.

Dix-huit pays ont voté pour, représentant à peine plus des 65 % de la population de l'UE nécessaires. Cinq États s'étaient abstenus, dont l'Allemagne. Cette position n'a pas été suivie par la majorité des pays de l'Union européenne. Celui-ci a déploré la position adoptée par ses collègues.

Sous cette pression française soutenue notamment par l'Italie, Bruxelles avait proposé une première fois, début novembre, un renouvellement limité à cinq ans. La France par la voix de Nicolas Hulot souhaitait un renouvellement pour trois ans et ensuite l'interdiction. Le changement de position de l'Allemagne, un poids lourd démographique, a contribué à faire pencher la balance en faveur d'une nouvelle autorisation, malgré l'opposition de la France.

Un peu plus tôt, le cabinet du Premier ministre Edouard Philippe avait fait savoir que la France "regrettait" le résultat du vote européen et demandait à la Commission européenne de faire "rapidement" des propositions pour revoir ses modes d'évaluation des substances chimiques. "Le vote d'aujourd'hui montre que quand nous voulons, nous pouvons partager et accepter notre responsabilité collective dans la prise de décision", a réagi le commissaire européen à la Santé Vytenis Andriukaitis, cité dans un communiqué.

La licence du glyphosate arrivait à expiration le 15 décembre prochain.

Une réunion du "comité d'appel" de l'Union, chargé de trancher les litiges.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.