Orcier: un cas de fièvre catarrhale détecté sur un veau

Fièvre catarrhale ovine de sérotype 4: le premier cas en France continentale détecté dans l'Allier sur un bovin

Fièvre catarrhale ovine de sérotype 4: le premier cas en France continentale détecté dans l'Allier sur un bovin

Conformément à la réglementation européenne, des zones de restriction, protection et surveillance sont mises en place autour de l'élevage de Haute-Savoie.

Suite à la découverte d'un cas de FCO sérotype 4 sur un animal né en Haute-Savoie, le Ministère de l'agriculture et de l'alimentation a publié un arrêté plaçant plusieurs départements en zone géographique réglementée (une zone de protection et une zone de surveillance). En Haute-Savoie, près de 21 000 bovins et 3 000 ovins sont à vacciner. "Il convient toutefois de noter que ce sérotype sévit actuellement avec une acuité particulière en Corse et en Sardaigne, et est également présent en Italie du Nord", indique-t-il. Cette maladie touche les ruminants domestiques (ovins, bovins et caprins) et sauvages. Sont placés en zone de surveillance les départements des Hautes-Alpes, Côte-d'Or, Isère, Rhône, Haute-Saône, Saône-et-Loire et Territoire de Belfort. La FCO ou maladie de la langue bleue compte 27 sérotypes différents. C'est le premier cas de sérotype 4 détecté en France continentale, contrairement à la Corse où ce même sérotype est largement répandu. Les premières mesures de protection et de surveillance ont été adoptées et mises en œuvre par la préfecture de l'Allier dès le 7 novembre. "Une vaccination durgence, prise en charge par lÉtat, est en cours de déploiement autour du foyer afin de circonscrire la maladie et de maximiser les chances de léradiquer", a annoncé le ministère.

Le Ministère réalise actuellement une analyse de la situation: le CNOPSAV (conseil national d'orientation de la politique sanitaire animale et végétale) a été convoqué pour jeudi 9 novembre pour décider des mesures de maîtrise sanitaire. En revanche, la maladie n'est pas contagieuse pour l'Homme, et aucune incidence sur la qualité des denrées n'est à prévoir.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.