Un agent du service central du renseignement contacte... l'islamiste qu'il surveillait

Un agent du service central de renseignement territorial a commis une monumentale bourde dans la soirée du 7 octobre dernier

Un agent du service central de renseignement territorial a commis une monumentale bourde dans la soirée du 7 octobre dernier

Dans la soirée de samedi, un policier du service central de renseignement territorial a commis une erreur que l'on peut qualifier de "boulette".

Dans ce message, information divulguée par la chaîne et confirmée par une source du ministère de l'Intérieur, il est question d'un "islamiste prosélyte, résidant en Ile-de-France, également suivi par un autre service de renseignement, la DGSI". Chargé de sa surveillance, le policier devait envoyer par SMS des informations secrètes recueillies sur sa "cible" à un collègue, rapporte M6 ce vendredi 13 octobre.

Un agent du renseignement a certainement fait l'erreur de sa vie. Il lui aurait indiqué qu'il a fait preuve d'incompétence.

Selon des informations de M6, l'agent écrit un texto à un collègue pour lui parler de la cible qu'il surveille alors, un islamiste radical très actif. M6 a ajouté que l'individu a donc eu tout le loisir d'indiquer à ses éventuels complices qu'ils étaient probablement sur écoute. Dans les rangs de la DGSI, cette affaire ne devrait pas manquer de faire du bruit.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.