La banque catalane Sabadell va transférer son siège à Alicante

Les banques espagnoles sur le qui-vive face au risque catalan

Les banques espagnoles sur le qui-vive face au risque catalan

"Cet après-midi, le conseil se réunira pour discuter d'un éventuel transfert du siège social", a déclaré la source. Pour Andrea Schaechter, cheffe de mission pour l'Espagne au FMI, même si les perspectives économiques du pays sont "solides" pour 2017, "les tensions et l'incertitude liées à la Catalogne pourraient peser sur la confiance et les décisions d'investissement".

Devant la possible sécession de la Catalogne, dont l'annonce est prévue pour lundi par le gouvernement local, la deuxième banque d'importance de la région et cinquième banque espagnole, Banco de Sabadell, a décidé de transférer son siège social de Barcelone à Alicante, dans la région de Valence.

Mercredi, il n'a toutefois pas explicitement confirmé que la Catalogne proclamerait unilatéralement son indépendance au vu du résultat du référendum d'autodétermination de dimanche, préférant renouveler son appel au dialogue avec Madrid et à une médiation extérieure.

La Cour constitutionnelle espagnole a ordonné la suspension temporaire d'une séance du Parlement catalan, la semaine prochaine, lors de laquelle les dirigeants régionaux devaient possiblement voter sur une déclaration d'indépendance.

La procédure ne concerne pas le personnel et démarrera ce vendredi "et sera rapide", prenant quelques jours, a précisé le porte-parole à l'issue d'une réunion extraordinaire du conseil d'administration de la banque.

Ce changement de siège social est une opération juridique, qui peut s'effectuer en quelques heures en Espagne.

Banco Sabadell et CaixaBank craignent d'être exclues de la zone euro, si elles restent dans une Catalogne indépendante. Une sortie de l'euro leur ferait perdre leur accès au financement de la Banque centrale européenne.

Les banques catalanes "ont indiqué que si le processus (d'indépendance) se poursuivait, elles étaient totalement ouvertes à une relocalisation de leur siège", avait déclaré dans la journée le ministre de l'Economie Luis de Guindos à Bloomberg TV. L'agence de notation financière SP Global Ratings a annoncé qu'elle envisageait d'abaisser la note de la dette de la région, très importante. Il a estimé que le roi avait "délibérément ignoré des millions de Catalans" scandalisés par les violences policières.

Catalogne: la médiation, seule solution pour sortir de la crise? La réponse de Madrid a été une fin de non recevoir.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.