Les passoires thermiques seront-elles taxées comme les véhicules polluants ?

Logement: Nicolas Hulot veut taxer les passoires thermiques

Logement: Nicolas Hulot veut taxer les passoires thermiques

Chèque énergie, prime à la casse élargie, crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) transformé en prime, aide à l'achat d'une nouvelle chaudière... Le gouvernement, qui veut réduire le nombre de logements mal isolés et très coûteux à chauffer, compte agir " pas du tout dans une logique de coercition, mais d'incitation ", a assuré ce mercredi le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot. Comme celle d'un bonus-malus qui touchera la fiscalité des bailleurs en fonction de la qualité de l'isolation et du système de chauffage. Les causes pouvant être la mauvaise isolation ou des systèmes de chauffage particulièrement polluants.

Interrogé par l'AFP, le ministère n'exclut pas cette piste. "Il faut réfléchir à des moyens qui pourront dans certains cas contraindre les propriétaires à faire des investissements nécessaires pour que les locataires n'aient pas à subir des passoires thermiques et donc des coûts au quotidien extrêmement élevés", a justifié le porte-parole. "L'idée, c'est d'accompagner les propriétaires qui souhaitent faire des travaux par des dispositifs d'accompagnement, mais aussi de dire clairement que les propriétaires ont la responsabilité de faire des travaux ". "Cette réflexion de long terme" se poursuivra dans le cadre d'une concertation avec le secteur, lancée d'ici la fin de l'année, ajoute-t-on dans l'entourage du ministre.

Un "passeport énergétique" pourrait également être imposé aux logements considérés comme des "passoires énergétiques", ceux classés F ou G. Leurs propriétaires seraient alors obligés d'obtenir une étiquette A ou B après une série de travaux imposés dans le temps.

Autre mesure envisagée: l'obligation pour le propriétaire d'un logement de faire des travaux de rénovation avant de vendre son bien. Là encore, si la condition n'est pas respectée, le propriétaire sera taxé via une augmentation des droits transaction immobilière.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.