Trump se rendra à Porto Rico mardi

Donald Trump s'en prend à la mairesse de San Juan, qui appelle à l'aide

Donald Trump s'en prend à la mairesse de San Juan, qui appelle à l'aide

Sur place, les autorités regrettent que les premières cargaisons d'aide ne soient parvenues aussi vite que pour le Texas et la Floride, frappées respectivement par les ouragans Harvey et Irma.

Lors d'une conférence de presse devant des palettes de produits de première nécessité, la maire de San Juan Carmen Yulin Cruz a lancé un vibrant cri d'alarme mettant en cause les Etats-Unis. La maire de San Juan s'est trouvée elle-même au coeur d'une polémique, en critiquant vivement des propos tenus par la secrétaire par intérim du département de la Sécurité intérieure, Elaine Duke, qui est chargée de la coordination de l'aide.

"C'est vraiment une histoire de succès concernant notre capacité d'atteindre la population et concernant le petit nombre de morts lors de cet ouragan dévastateur", a-t-elle affirmé.

C'est peut-être une belle histoire de là où elle est. "Quand vous buvez l'eau d'une rivière (.), quand vous n'avez pas de nourriture pour votre bébé, ce n'est pas une histoire de succès (.)".

Depuis le passage de l'ouragan Maria, Porto Rico est dévasté.

Le locataire de la Maison Blanche est accusé de considérer les 3,4 millions d'habitants de l'île comme des citoyens de seconde zone, alors que les Portoricains ont la nationalité américaine mais pas le droit de vote. Dans la foulée, de nombreuses célébrités se sont manifestées, notamment Riri qui l'a interpellé sur Twitter, le réseau préféré du chef d'Etat américain.

Républicains et démocrates demandaient au président Trump d'abroger la loi Jones, une loi fédérale peu connue qui interdit aux navires battant pavillon étranger de transporter des marchandises entre deux ports américains.

Le président américain a toutefois défendu à plusieurs reprises les opérations menées par son administration, en soulignant l'ampleur des dégâts. "Nous repartons littéralement de zéro", a-t-il assuré vendredi.

Jennifer Lopez a annoncé le 24 septembre dernier aux côtés du gouverneur Andrew Cuomo qu'elle allait faire un don d'un million de dollars afin de venir en aide aux personnes en souffrance.

Le gouvernement américain a toutefois levé pour dix jours des restrictions sur l'acheminement maritime des secours, ce qui doit permettre d'accélérer les opérations, placées sous le commandement d'un militaire, le général Jeff Buchanan. Près de 4.500 soldats ont été déployés sur l'île.

Et l'armée va notamment déployer des hélicoptères et des hôpitaux mobiles, a indiqué vendredi le général Buchanan.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.