ONPC: Christine Angot s'emporte contre l'invitée et quitte le plateau en hurlant

Christine Angot et Yann Moix dans ONPC

Christine Angot et Yann Moix dans ONPC

Alors que les audiences ont bien du mal à décoller en ce début de saison (voir ICI), Laurent Ruquier sera de retour demain, samedi 30 septembre 2017, dès 23h15 sur France 2 pour un nouveau numéro de " On n'est pas couché ".

Sandrine Rousseau, élue Europe-Ecologie-Les-Verts, a annoncé jeudi qu'elle quittait la direction du parti pour mener un autre combat: la lutte contre les violences sexuelles faites aux femmes. "Vous ne pouvez pas parler au nom de toutes les femmes. On ne peut parler que de son viol", a déclaré l'auteur de "L'inceste", qui a elle-même été victime de viol. Elle ne reviendra finalement qu'après 20 minutes d'interruption, grâce à l'intervention de Yann Moix.

C'est cette phrase que n'aurait pas supportée Christine Angot.

Cette dernière qui vient de démissionner de son poste, a écrit un livre, Parler, pour encourager les victimes d'agressions sexuelles à sortir du silence. C'est aussi pour ça que Laurent Ruquier l'a embauché.

Hurlant et pleurant, l'écrivaine s'est ensuite réfugiée dans sa loge.

Celui qui formait auparavant un duo avec Léa Salamé, puis avec Vanessa Burggraf, a pris la défense de la chroniqueuse, évoquant un certain manque de "réalisme" dans la description des faits énoncés dans son livre.

"J'ai envie de donner aux femmes des outils pour se faire entendre", aurait expliqué Sandrine Rousseau, avant que Christine Angot ne s'emporte.

L'enregistrement de l'émission On n'est pas couché animée par Laurent Ruquier sur France 2 ne n'est pas déroulé comme prévu.

Sandrine Rousseau, touchée, a fini par avoir elle aussi les larmes aux yeux. Cette émission [.] montre que c'est absolument indispensable de faire évoluer la société sur ces sujets car on ne peut pas rester comme ça avec des femmes qui restent seules face à leurs problèmes. Sandrine Rousseau ne se prononce pas sur l'origine du clash. "La teneur de l'interview sera conservée, et les propos ne seront évidemment pas dénaturés".

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.