Les pistes pour réduire son déficit — Sécurité sociale

Le déficit de la Sécu devrait se résorber en 2017

Le déficit de la Sécu devrait se résorber en 2017

Hausse du forfait hospitalier et du prix du tabac, mesures sur les prix des médicaments.

Le déficit de la Sécurité sociale reste largement dans le rouge.

Après le budget 2018, le gouvernement a dévoilé, jeudi, son projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour l'année prochaine.

La somme de toutes les économies attendues dans le secteur de la santé se monte à 4,1 milliards d'euros. Même constat pour la branche vieillesse, qui améliorerait sa situation de 400 millions par rapport à la prévision de juillet, en positif à 1,5 milliard d'euros. Il prévoit un retour dans le vert du régime général l'année prochaine, pour la première fois depuis 2001.

La branche maladie de la Sécurité sociale serait la seule à rester dans le rouge: un solde négatif de 3,6 milliards d'euros.

L'Assurance maladie a déjà prévu d'épargner près de 2 milliards d'euros grâce notamment au développement de l'ambulatoire (moins d'hospitalisations, plus de soins en ville), à des économies sur les transports sanitaires ou à la lutte contre les "fraudes et abus".

Sur l'augmentation du Forfait Journalier Hospitalier (FJH), l'UNSA qualifie cette mesure de particulièrement injuste puisqu'elle va pénaliser l'ensemble des malades soit par un reste à charge augmenté, soit par une répercussion sur le coût de leur cotisation complémentaire santé. Elles craignent une hausse des tarifs des contrats qui "punira" en particulier les "plus pauvres". En revanche, la revalorisation du minimum vieillesse sera avancée de trois mois.

Des efforts seront également demandés aux administrations de la Sécurité sociale qui devront diminuer de 15% leurs frais de fonctionnement sur quatre ans.

À partir de 2018, les retraités verront leur pension revalorisée non pas au 1er octobre, mais au 1er janvier.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.