Louis Aliot entendu par la justice sur l'affaire des assistants du FN

Assistants parlementaires du FN: Louis Aliot convoqué au pôle financier en vue d'une mise en examen

Assistants parlementaires du FN: Louis Aliot convoqué au pôle financier en vue d'une mise en examen

Louis Aliot a été convoqué en vue "de sa mise en examen dans l'affaire des assistants parlementaires européens" du Front national qui auraient travaillé pour le parti en France.

Louis Aliot, député européen et vice-président du Front national chargé de la formation et des manifestations, a été convoqué ce mardi à 14 heures au pôle financier du tribunal de grande instance de Paris, a déclaré au Point Me Marcel Ceccaldi, confirmant une information de BFM TV.

Son avocat a déposé une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) sur la régularité de la procédure, amenant les juges d'instruction à reporter son interrogatoire de première comparution et une éventuelle mise en examen.

Les enquêteurs souhaitaient notamment interroger Louis Aliot sur l'emploi, de juillet 2014 à février 2015, de son assistant parlementaire Laurent Salles, lui-même mis en examen pour recel d'abus de confiance. Au total, dix-sept élus européens du FN, dont Jean-Marie Le Pen, sont visés par cette enquête ouverte en 2015, qui porte sur une quarantaine d'assistants parlementaires. "Il a juste fait l'objet d'une enquête internet de la part des services du Parlement européen". Le Parlement européen estime à près de cinq millions d'euros le préjudice potentiel qu'il a subi. D'après les informations de BFMTV, le compagnon de Marine Le Pen devrait faire "valoir son droit au silence et ne pas répondre aux questions des magistrats" comme l'avait fait avant lui la présidente du FN, déjà mise en examen dans cette affaire.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.