Sophie Montel quitte le Front national Spécial

Lady Gaga en concert

Lady Gaga en concert

Les plus attentifs avaient compris le message, mais on sait que la politique est un échiquier complexe sur lequel on évolue parfois lentement, au coup par coup.

Marine Le Pen, avait demandé à son vice-président de quitter la présidence de cette association estimant que cela entraînait une " confusion " pour les électeurs de Front National.

Dans la foulée, l'eurodéputée Sophie Montel, l'une des rares fidèles de Florian Philippot parmi les hauts cadres frontistes, a annoncé sur Twitter qu'elle démissionnait également du FN.

Si on lit attentivement l'ouvrage publié par Marine Le Pen en 2006, c'est-à-dire cinq ans avant son arrivée à la tête du parti, on s'aperçoit que sa ligne sociale-souverainiste y figurait déjà en pointillés.

Pour Florian Philippot, "cette refondation (cache) un retour en arrière terrible, le FN rattrapé par ses vieux démons". Parce qu'il va falloir convaincre qu'elle est légitime comme présidente. "Je suis la plus solide et la mieux placée " pour représenter le FN lors de la présidentielle de 2022, a-t-elle asséné jeudi. Un plat "pas très terroir" pour certains, carrément "une provocation" pour d'autres. "La réaction de Florian Philippot est donc une outrance" a déclaré la patronne frontiste dans les colonnes du Figaro. Marine Le Pen a révélé en effet avoir déjeuné mercredi avec Nicolas Dupont-Aignan, suite au lancement de sa plateforme participative des 'Amoureux de la France': "Je suis pour une politique de rassemblement!"

Le vice-président du Front national, autrefois très proche de Marine Le Pen, a choisi de quitter le parti d'extrême droite. Elle-même finira par employer le mot: elle s'y est " noyée ".

Après les municipales de mars 2014 qui voient le FN remporter onze mairies en France, le parti remporte une victoire historique - près de 25 % des voix - aux élections européennes de mai, loin devant les partis traditionnels de gauche (PS) et de droite (UMP).

Marine Le Pen et Florian Philippot sont définitivement fâchés. Jean-Marie Le Pen, à l'éviction duquel il a fortement contribué, le juge " brillant ". "Aujourd'hui, on est entre patriotes et mondialistes". Pour rappel, Florian est gaulliste, il a été à un moment proche du chevènementisme, donc il était l'incarnation même du fait que le Front était en capacité d'accepter le rassemblement des patriotes. On a donc un mouvement qui démontre qu'il est incapable du rassemblement. C'est aussi le cas de Victor Catteau, ancien candidat FN aux législatives dans la 5 circonscription du Nord, Thomas Laval, conseiller régional Grand Est, Eric Fordos, secrétaire départemental adjoint dans le Morbihan et de Pascal Plaza, responsable FN à Tours.

Interrogé quelques jours avant ce départ, Jérôme Fourquet, de l'Ifop avait souligné "l'apport qualitatif [plutôt] que quantitatif de Florian Philippot".

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.