Nicolas Hulot annonce ses quatre premières mesures "écologiques et solidaires"

Plan climat: Nicolas Hulot annonce les quatre premières mesures

Plan climat: Nicolas Hulot annonce les quatre premières mesures

Dans un entretien à Libération publié ce lundi, Nicolas Hulot a dévoilé une partie de son plan climat. Dans le même temps, le ministre abaisse le seuil de déclenchement du malus pour les véhicules les plus émetteurs en CO2.

Mais surtout, cette prime s'ajoute toujours au bonus de 6.000 euros versé pour tout achat d'un véhicule électrique.

Au-delà de l'extension de la prime à la casse, le "chèque énergie", qui permet de payer des factures pour tout type d'énergie, va se généraliser peu à peu après une expérimentation dans quatre départements. Son montant moyen devrait être de 150 € en 2018 avec une volonté de grimper à 200 € en 2019. En 2019, le crédit d'impôt pour la transition énergétique sera " transformé en prime, versée dès que les travaux seront achevés ". Bien plus qu'un changement de nom, cela implique qu'au lieu d'attendre le paiement de votre impôt sur le revenu pour bénéficier d'un crédit, vous disposez d'une prime directement versée après vos travaux. Pour les ménages aux faibles revenus, c'est un vrai frein car ils n'ont souvent pas les moyens d'avancer l'intégralité du financement des travaux, cela fait un trou dans le budget pendant trop longtemps. Commentant la transformation du crédit d'impôt pour la transition énergétique en prime à la rénovation, Meike Fink note l'appréciabilité de la mesure à destination des plus précaires qui ne pouvaient pas entamer de travaux. Quant aux ménages imposables, ces derniers pourront obtenir jusqu'à 1 000 € de subvention. Jusqu'à maintenant, les automobilistes désirant acheter un véhicule électrique (- 20 gr de CO2/km parcouru) obtenaient une prime de reconversion de 4 000 € en échange d'un véhicule diesel datant d'avant 2001. Tous " les ménages sont concernés, et non plus uniquement les bas revenus comme aujourd'hui. Alors que le ministre de la Transition écologique et solidaire avait fait état au mois de juillet d'une potentielle cessation des ventes des véhicules thermiques d'ici à 2040 - annonce qui n'avait pas manqué de provoquer bon nombre de réactions dans le secteur -, il a donné plus de précisions quant aux mesures mises en place. Dans le collimateur du gouvernement, les plus gros 4X4, dont le malus sera relevé à 10 500 euros.

Enfin, les plus attentifs d'entre vous noterons que l'on continue de faire la chasse au CO2 mais que, semble-t-il, aucune des annonces faites ce jour ne comporte des mesures concrètes de lutte contre les particules fines. "C'est une mesure conséquente, j'y tiens beaucoup", a souligné le ministre. Par exemple, les personnes seules touchant moins de 7 500 euros de revenus annuels ou les couples avec deux enfants percevant moins de 16 100 euros de revenus annuels pourront en bénéficier. Sur ce dernier point, le dispositif sera réservé à la chaleur renouvelable (bois, biomassse, géothermie, pompe à chaleur, solaire thermique, raccordement aux réseaux de chaleur) et aux chaudières à condensation, précise le ministère.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.