"ONPC" : Farida Amrani remet à sa place Christine Angot

Invité samedi soir dans

Invité samedi soir dans"On n'est pas couché, Alexis Corbière a eu une discussion très animée avec la nouvelle chroniqueuse Christine Angot

C'est le premier "clash" politique de la nouvelle saison de On n'est pas couché, sur France 2, avec la nouvelle chroniqueuse, Christine Angot. Au cœur de leur échange: l'humoriste controversé Dieudonné.

Particulièrement remontée, Christine Angot a reproché au député de ne pas avoir pris position pour dénoncer l'appel de Dieudonné à voter pour Farida Amrani, candidate de La France insoumise, au second tour des législatives en Essonne. Celle qui avait fait face à François Fillon pendant la campagne présidentielle lors d'une hallucinante séquence était samedi 16 septembre face à Alexis Corbière.

Si elle a fait réagir sur les réseaux sociaux, la prestation de la chroniqueuse n'a pas convaincu tout le monde.

Au lendemain de la diffusion de l'émission, la principale intéressée s'est fendue d'une mise au point via un communiqué.

Monsieur M'Bala M'Bala (Dieudonné) a obtenu 3,8% des suffrages exprimés et n'a donc pas pu se maintenir au second tour.

L'ancienne adversaire de Manuel Valls monte au créneau. Contrairement à ce que vous avez affirmé à plusieurs reprises, il ne s'est donc jamais désisté en ma faveur, car cela est tout simplement impossible, écrit-elle. "En période électorale, le désistement renvoie au renoncement à se présenter devant la souveraineté populaire", déplore Farida Amrani, qui attend toujours que son recours au Conseil constitutionnel concernant le scrutin dans sa circonscription porte ses fruits. Tout d'abord, la militante de la France insoumise a cité les propos de Christine Angot, qui indiquait que Dieudonné "s'était désisté pour elle". Et conclut en dénonçant un "acharnement à son encontre " de la part de l'auteur. Pour l'auteure, cette dernière aurait dû refuser publiquement ce soutien.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.