Donald Trump veut réformer l'ONU contre la "bureaucratie" et la "mauvaise gestion"

Emmanuel Macron début septembre en Grèce

Emmanuel Macron début septembre en Grèce

La semaine de débats doit s'ouvrir par une série de discours sur une réforme de l'organisation.

Dans le même temps, une réforme des opérations de maintien de la paix et du système d'aide au développement de l'ONU, ainsi que des stratégies destinées à parvenir à une parité des sexes et à mettre fin aux violences sexuelles, est également en cours, a précisé le secrétaire général.

Les représentants des 193 membres des Nations Unies assisteront mardi à New York à l'ouverture de l'Assemblée générale annuelle de l'institution qui sera dominée par les crises dans le monde, notamment en Corée du Nord, en Syrie en Birmanie, ainsi que de grandes thématiques, comme le climat. Pour sa part, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a promis que l'Organisation allait faire "davantage pour les peuples et moins sur les procédures".

Le président français, Emmanuel Macron entend profiter de cette Assemblée pour défendre l'environnement et le multilatéralisme. Il verra ensuite le président iranien Hassan Rohani, puis le président turc Recep Tayyip Erdogan. Ainsi, au cours d'une cérémonie présidée par Donald Trump prévue pour ce lundi à 14h GMT, environ 130 pays endosseront une déclaration politique non contraignante en dix points poussant l'ONU à se réformer, pour rendre " plus efficace et performante " une organisation souvent taxée de lourdeurs administratives coûteuses.

Une centaine de chefs d'Etat et de gouvernement sont attendus dès lundi à New York pour la grand-messe diplomatique, dans un contexte chaotique.

La France a renâclé jusqu'à dimanche pour finalement décider de signer le texte, n'ayant pas apprécié, selon plusieurs de ses partenaires, la manière dont a été conduite l'initiative américaine.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.