Turquie : l'avocat du journaliste Loup Bureau annonce sa libération

Portrait du journaliste Loup Bureau placardé sur l'hôtel du département de Loire Atlantique à Nantes le 31 août 2017.  AFP

Portrait du journaliste Loup Bureau placardé sur l'hôtel du département de Loire Atlantique à Nantes le 31 août 2017. AFP

"Dans l'immédiat, cette libération est un soulagement immense pour la famille et les amis de Loup Bureau ", écrit-il.

Interpellé le 26 juillet au poste-frontière de Habur, à la frontière turco-irakienne, Loup Bureau a été emprisonné pour avoir tourné un film, diffusé en 2013 sur TV5 Monde, sur les milices kurdes syriennes YPG (Unités de protection du peuple).

Une affaire politique Le père du journaliste français avait dénoncé le 11 août l'"acharnement" des autorités turques et regretté le "silence général" de la classe politique française depuis l'interpellation de son fils le 26 juillet.

C'est par ce tweet que Martin Pradel, l'un des avocats de Loup Bureau, a rendu la nouvelle publique, vendredi 15 septembre. Plus récemment, c'est François Hollande qui avait annoncé mobiliser "ses réseaux en Turquie" pour obtenir sa libération. "Le juge a achevé de recueillir les preuves dans ce dossier et il a ordonné sa libération et son expulsion", a précisé son avocat turc Mesut Gerez à l'AFP. Mais "tant qu'il n'est pas sur le sol français, je garderai une petite appréhension", a-t-il ajouté. Cette décision survient au lendemain de l'arrivée de Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires Etrangères, dans le pays.

Pour ses deux jours de visite officielle à Ankara, Jean-Yves Le Drian doit rencontrer le Président turc Recep Tayyip Erdoğan, le Premier ministre Binali Yıldırım et son homologue turc Mevlüt Çavuşoğlu. Après plus de 50 jours de détention en Turquie, le jeune journaliste originaire d'Orvault pourrait être de retour en France ce samedi. "Nous avons sollicité une procédure qui soit menée rapidement afin que notre compatriote puisse rentrer en France et retrouver les siens", a déclaré M. Le Drian lors de la conférence de presse.

C'est son avocat Martin Pradel qui vient de l'annoncer sur Twitter.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.