Suu Kyi s'adressera à la Birmanie la semaine prochaine — Rohingyas

Rohingyas : Aung San Suu Kyi annule un déplacement à l'ONU

Rohingyas : Aung San Suu Kyi annule un déplacement à l'ONU

Au fur et à mesure que s'aggrave la crise des Rohingyas - plus de 379 000 d'entre eux se sont réfugiés au Bangladesh depuis fin août pour fuir une campagne de répression de l'armée birmane consécutive à des attaques de rebelles rohingyas - la position de la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi se fragilise.

Suu Kyi, prix Nobel de la paix accusée d'indifférence aux massacres, avait été critiquée par d'autres titulaires du prix Nobel de la paix dont le le leader spirituel tibétain, le Dalaï Lama, l'activiste pakistanaise pour l'éducation Malala Yusufzay et le religieux sud-africain Desmond.

L'an dernier à la tribune de l'assemblée générale de l'ONU, la prix Nobel de la paix, qui dirige de facto le gouvernement birman depuis avril 2015, avait promis de soutenir les droits de cette minorité musulmane.

Rohingyas : Aung San Suu Kyi annule un déplacement à l'ONU

Inquiètes de la crise humanitaire déclenchée par les violences dans l'Etat Rakhine, les Nations unies ont dénoncé un "nettoyage ethnique" de la part de la Birmanie à majorité bouddhiste. Malades, blessés pour certains, affaiblis et affamés, les réfugiés arrivent complètement démunis dans une zone où les camps miséreux sont déjà surpeuplés. L'ancienne icône du combat démocratique contre la junte militaire a annulé mercredi un déplacement prévu fin septembre à l'Assemblée générale des Nations unies.

Quant au Conseil de sécurité qui se retrouvait à huis clos, hier, pour discuter des violences dans l'État birman de Rakhine, il s'annonce divisé.

Ils accusent l'armée birmane de tuer les leurs et d'incendier leurs maisons. La réunion s'annonce divisée alors que la Chine, premier investisseur étranger en Birmanie, a exprimé publiquement son soutien à Naypyidaw.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.