Certaines femmes n'ont pas conscience des risques de l'alcool — Grossesse

Grossesse: certaines femmes n’ont pas conscience des risques de l’alcool

Grossesse: certaines femmes n’ont pas conscience des risques de l’alcool

La mobilisation contre le syndrome d'alcoolisation foetale se poursuit aujourd'hui à La Réunion, à l'occasion de la journée internationale de prévention de l'ensemble des troubles causés par l'alcoolisation fœtale qui se déroule ce samedi 9 septembre.

Trop de Français minimisent encore les répercussions à court et à long terme d'une consommation faible ou ponctuelle d'alcool sur la santé des enfants à naître, selon les pédiatres.

Ainsi, l'enquête montre que ce message est mieux intégré: 44 % des Français contre 25 % en 2015 déclarent spontanément qu'il n'existe pas de consommation d'alcool sans risque pour l'enfant.

Lorsqu'une femme consomme de l'alcool durant sa grossesse, son enfant en ingurgite la même quantité, mais proportionnellement à sa taille, il en boit de fait beaucoup plus. De plus, 64 % des Français savent qu'un verre de vin ou de bière est tout aussi dangereux qu'un verre d'alcool fort, contre 53 % en 2015. Par ailleurs, certaines fausses croyances existent toujours mais sont en net recul, puisque 21 % des Français pensent qu'il est conseillé de boire un petit verre de vin de temps en temps pendant la grossesse. Mais cela reste encore élevé!

Parallèlement, des affiches et dépliants, disponibles dans les salles d'attentes des professionnels de santé, rappellent le principe de précaution "zéro alcool pendant la grossesse " et encouragent les femmes enceintes à se tourner en cas de besoin vers les professionnels de santé. On peut constater, par exemple, des troubles de dyslexie ou un manque d'empathie sur le plan relationnel.

A l'occasion de cette journée mondiale, l'association SAF France et le club Cadre lancent la première édition de SAFTON ces 8 et 9 septembre.

Les femmes ayant des questions concernant la consommation d'alcool au cours de leur grossesse peuvent se tourner vers le dispositif d'aide à distance Alcool Info Service (téléphone et internet). La prise en charge, le plus tôt possible, des enfants atteints fait également partie des priorités.

En 2013, en France, 7.500 bébés naissent avec un syndrome d'alcoolisation fœtale (SAF). Ces symptômes touchent 1,3 million de bébés dans le monde chaque anné (.) Lire la suite sur 20minutesVIDEO.Toulouse: Une appli qui simplifie la santé pour toute la familleVIDEO. Un seul message donc à diffuser: 0 alcool pendant la grossesse.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.