Le directeur de Samsung condamné à cinq ans de prison

Le vice-président de Samsung Electronics Lee Jae-yong le 25 août à Séoul

Le vice-président de Samsung Electronics Lee Jae-yong le 25 août à Séoul

Samsung a toujours nié les accusations depuis l'arrestation de Lee, affirmant que les paiements aux fondations contrôlées par Choi étaient pour le bien public et destinés à aider les organisations sportives.

M. Lee dément tout, sa défense expliquant qu'il n'était pas au courant de ces transferts et ne les avait pas approuvés. Son père avait été lui aussi déjà condamné pour participation à une opération de corruption.

L'avocat de Lee a fait aussitôt savoir qu'il allait en appel du jugement rendu: "Nous sommes confiants et estimons que le jugement sera récusé".

Les chaebols de la quatrième économie d'Asie entretiennent de longue date des accointances malsaines avec le pouvoir politique. Mais la sévérité de la condamnation surprend quand certains anticipaient une peine de 2 à 3 ans de prison. En échange, M. Lee a obtenu une aide gouvernementale dans une fusion qui a permis de renforcer son contrôle sur l'entreprise, après que son père ait subi une crise cardiaque en 2014.

Chung Sun-Sup souligne que les décisions sur les investissements majeurs sont "souvent sanctionnées par le patriarche de la famille régnante".

Mais pour Geoffrey Cain, auteur d'un livre à paraître sur Samsung, le groupe ne "sera pas maudit" sans M. Lee.

Lors du dernier épisode juridique de l'affaire Jay Y. Lee, la sentence n'avait pas encore été confirmée par les magistrats.

Cette semaine, il a dévoilé sa dernière "phablette", le Galaxy Note 8, qui doit lui permettre de tirer un trait sur la débâcle de sa version précédente aux batteries explosives.

L'usage de Facebook est en baisse pour la deuxième année consécutive avec -1.2% en 2016 et -3.4% en 2007. Le c.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.