Levallois-Perret : interpellation "musclée" du suspect de l'attaque

Levallois-Perret : interpellation

Levallois-Perret : interpellation "musclée" du suspect de l'attaque

Le suspect de l'attaque contre des militaires à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine-région parisienne), blessé par balle lors de son arrestation mercredi, et soigné depuis à Lille (nord), a été transféré vendredi à Paris pour poursuivre son hospitalisation, a appris Anadolu de source judiciaire.

Trois cents policiers traquaient depuis le début de matinée le véhicule qui a pris la fuite après avoir percuté un groupe de soldats de l'opération Sentinelle, quatre jours après l'intrusion d'un homme armé qui voulait attaquer des militaires à la tour Eiffel. Il "n'est pas encore audible", a déclaré la source policière. Il était inconnu des services de renseignement français, et non fiché S. Compte tenu de son état de santé, le suspect n'a pas encore pu être interrogé par les enquêteurs.

Dans l'attente de procéder à son interrogatoire, les forces de police ont perquisitionné le domicile du suspect mercredi 9 août en fin d'après midi, dans la commune de Bezons dans le Val-d'Oise. Elle reprendra si les médecins jugent son état compatible avec cette mesure.

L'homme soupçonné d'avoir renversé plusieurs militaires à Levallois-Perret mercredi matin est un citoyen algérien en situation irrégulière dans l'Hexagone, a indiqué une source proche de l'enquête à Franceinfo. La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête. Cette sixième attaque contre des soldats de Sentinelle a relancé le débat sur l'opération, qui mobilise 7.000 soldats en permanence en France depuis les attentats jihadistes de 2015.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.