L'incendie progresse moins vite mais n'est pas maitrisé — Cap Corse

Corse : plus de 300 hectares de végétation partis en fumée

Corse : plus de 300 hectares de végétation partis en fumée

Selon le préfet, "les moyens aériens interviendront dès l'aube", ce samedi matin.

L'incendie qui s'est déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi 11 août dans la commune de Nonza, en Haute-Corse, a désormais parcouru 350 hectares de végétation, mais sans menacer d'habitation, selon un dernier bilan fourni vendredi après-midi par les secours du département. Un homme soupçonné d'être à l'origine de départs de feu a été placé en garde à vue. Plus de 200 habitants d'un hameau ont également été mis en sécurité. La RD 80 coupée à la circulation a pu rouvrir samedi matin.

Près d'un millier de personnes, en majorité des vacanciers, ont été évacuées dans l'île française de Corse, dans la nuit de vendredi à samedi, en raison de trois incendies qui ont parcouru quelque 2000 hectares de maquis sans faire de victimes.

Le deuxième incendie sévit à Manso, en Balagne, au sud de Calvi. Elles ont été abritées dans des écoles ou confinées dans des refuges, précise le préfet. Les flammes se propagent à proximité du GR20.

Environ 140 hommes (70 venus venus d'Occitanie et 70 autres marins-pompiers de Marseille) sont attendus ce samedi matin en renfort sur l'île. Le feu connaît une forte recrudescence depuis la fin de la matinée, en raison du vent qui souffle jusqu'à 120 km/h.

"Le vent est moins violent sur le secteur et les avions vont pouvoir reprendre leur rotation (.)", confirme le colonel François Pradon.

Les incendies les plus inquiétants se situaient près de la ville d'Abrantes, dans le district de Santarém, et à Alvaiazere, dans la région de Leiria, a indiqué la porte-parole de la Protection civile, Patricia Gaspar. Ces derniers jours, six sont arrivées en Corse. "Les feux sont préoccupants et pourraient reprendre si la météo nous est défavorable", prévient le chef d'état major des pompiers de la zone sud.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.