Des migrants jetés par-dessus bord par des passeurs — Yémen

Des dizaines de migrants africains meurent au large du Yémen

Des dizaines de migrants africains meurent au large du Yémen

"Depuis janvier, signale l'OIM, près de 55000 personnes ont quitté la Corne de l'Afrique pour atteindre le Yémen dans l'espoir de trouver une meilleure vie dans les pays du Golfe".

"Nous avons envoyé nos équipes dans la zone". "Ils nous ont également dit que le passeur était déjà retourné en Somalie pour continuer son business et (.) ramener d'autres migrants au Yémen en (passant) par la même route". "La souffrance des migrants qui empruntent cette route migratoire est sans commune mesure". "Trop de jeunes paient des passeurs avec de faux espoirs d'un avenir meilleur", déplore-t-il.

Au moins cinq migrants africains ont péri et 50 sont portés disparus après avoir été jetés jeudi par des passeurs à la mer au large du Yémen, le deuxième drame du genre en 24 heures, a indiqué l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Les victimes avaient apparemment été enterrées dans des tombes peu profondes par des survivants.

L'organisation dit travailler étroitement avec le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) pour donner une sépulture aux morts et soigner les survivants. Au moins six personnes sont mortes et 13 sont toujours portées disparues.

Lorsque les autorités se sont approchées du bateau, le passeur qui contrôlait la traversée a contraint les 120 passagers à bord à se jeter à la mer.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.