Présidentielle au Kenya : le président Kenyatta en tête, l'opposition rejette les résultats

Présidentielle à Haut risque au Kenya : Message du Président en exercice de l'union africaine

Présidentielle à Haut risque au Kenya : Message du Président en exercice de l'union africaine

Selon le rival de M. Kenyatta, des pirates informatiques ont "manipulé" le scrutin à l'avantage du président sortant en prenant le contrôle du système de comptage des voix grâce aux codes d'accès d'un responsable informatique de la Commission électorale assassiné un peu plus d'une semaine auparavant. " La Commission va rassembler les copies originales des procès-verbaux de résultat de chacun des bureaux de vote avant de publier ces résultats définitifs, un processus qui pourrait prendre plusieurs jours", a-t-il dit lors d'une conférence de presse.

Le souvenir est encore vivace du précédent de 2007. Cette défaillance avait forcé la commission à basculer sur le système manuel, alimentant les accusations de fraude électorale.

L'Union africaine suit avec un intérêt particulier le déroulement de ces élections et appelle le peuple kényan et les acteurs politiques, à la retenue et au sens de la responsabilité dans l'organisation du scrutin.

A la suite la dénonciation des " piratages " des résultats des élections présidentielles par l'opposant Raila Odinga, la commission électorale kényane a annoncé l'ouverture d'une enquête pour établir d'éventuelles responsabilités.

Les résultats ne sont que provisoires au moment où nous mettions en ligne, mais le duel semble déjà avoir tourné à l'avantage du président sortant.

Dans la nuit de mardi à mercredi, Raila Odinga avait déjà rejeté ces résultats provisoires et reproché à l'IEBC de ne pas lui communiquer les procès-verbaux susceptibles de corroborer les résultats transmis électroniquement et diffusés sur le site internet de la commission. Après plus de huit ans en prison pour avoir soutenu un coup d'Etat en 1982, Raila Odinga est élu député de Nairobi en 1992. La police anti-émeute est intervenue, utilisant notamment du gaz lacrymogène pour disperser les manifestants.

Le leader de l'opposition, Raila Odinga, candidat à l'élection présidentielle du parti National Super Alliance (NASA) devant une école à Kibera, bidonville de Nairobi. Il est difficile d'en faire un pronostic; d'autant plus que les deux hommes sont au coude à coude.

En 2013, Raila Odinga avait également contesté les résultats du scrutin, remporté au premier tour par M. Kenyatta avec 50,7 % des suffrages.

La campagne électorale de cette année a été particulièrement acrimonieuse, l'opposition accusant le pouvoir de préparer des fraudes.

L'IEBC avait également prévu de recruter au moins 360.000 employés temporaires, dont 91.032 présidents de bureaux de vote et leurs adjoints, 262.665 employés qui seront déployés dans les bureaux de vote, 580 techniciens en TIC dans les 290 circonscriptions électorales (deux pour chaque circonscription) et 337 personnes chargées de la gestion logistique, outre la mobilisation de 25.000 véhicules de transport.

Quelque 20 millions d'électeurs sont inscrits pour voter.

Le vote au Kenya se joue plus sur des sentiments d'appartenance ethnique que sur des programmes, et MM.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.