Un ticket de sortie à 40 milliards d'euros — Brexit

EcoQuick									
					
								100 MILLIARDS			
				La somme que pourrait verser Londres se monterait à 100 milliards
d'euros

EcoQuick 100 MILLIARDS La somme que pourrait verser Londres se monterait à 100 milliards d'euros

Alors que le Sunday Telegraph affirmait, de sources gouvernementales, que Londres tablait sur 40 milliards d'euros, le porte-parole de Theresa May a démenti l'information, précisant que le gouvernement britannique "ne reconnaissait pas" ce montant. C'est d'ailleurs la première fois qu'il y a fuite des informations financières de ce genre au Royaume-Uni. C'est la première fois depuis le début des négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (Brexit) qu'une "facture de sortie" chiffrée est évoquée du côté britannique.

"Nous savons que la position [de l'UE] est à 60 milliards d'euros, mais le montant final est de 50 milliards d'euros".

Ce d'autant que la somme qui circule officieusement à Bruxelles tourne plutôt entre 60 et 100 milliards d'euros. Le Sunday Telegraph citait trois sources au fait de la stratégie de négociation du gouvernement britannique. Or, Michel Barnier, le négociateur en chef de l'Union, ne veut pas aborder ce point avant que des progrès ne soient réalisés sur les autres demandes de l'UE. Plus spécifiquement, le plan serait de verser 10 milliards d'euros par an au cours des trois années qui suivront la sortie du pays de l'UE et le reste durant les négociations sur un accord commercial avec les Européens qui s'annoncent complexes et sensibles. Philip Hammond, le ministre britannique des Finances, a déclaré que le pays honorerait ses engagements, le Royaume-Uni ne "fuyant pas ses dettes ". Le bras de fer sur ce sujet brûlant est loin d'être terminé entre Londres et Bruxelles; il fait en effet partie des premières discussions entre les deux capitales, avec le sort de la frontière entre les deux Irlande et les droits des citoyens européens résidant outre-Manche.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.