Que changent les nouvelles sanctions de l'ONU contre la Corée du Nord ?

Missile balistique intercontinental Hwasong-14

Missile balistique intercontinental Hwasong-14

DÉCRYPTAGE: Derrière le nucléaire et ses missiles, que veut vraiment la Corée du Nord? "On peut trouver du petit électroménager comme des grilles pain, des bouilloires, mais aussi des vêtements et des plastiques". Si d'aventure cette résolution venait à être appliquée à la lettre, Pyongyang se verrait privée d'un milliard de dollars de recettes annuelles.

Ce sont les minerais de fer de plomb et les produits de la pêche qui sont désormais sous embargo. Samedi, un diplomate onusien expliquait à l'agence Reuters que la Corée du Nord devrait gagner cette année environ 251 millions de dollars en vendant du fer, 113 millions pour le plomb et 295 millions en écoulant ses fruits de mer. États-Unis: Donald Trump prendrait-il trop de vacances? Un objectif non-dissimulé par la Corée du Nord, puisque le dictateur du pays, Kim-Jong-un, a déclaré, au lendemain du premier tir, que "les salauds d'Américains" ne devaient pas être "très heureux de ce cadeau envoyé pour l'anniversaire du 4 juillet", jour de leur fête nationale.

En marge du sommet de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (Asean) à Manille, auquel participent et la Chine et la Corée du Nord, le ministre des affaires étrangères chinois a appelé Pyongyang a prendre une décision "intelligente" sur ses essais nucléaires.

Il s'agit de mettre un peu plus la pression sur la dernière dictature stalinienne de la planète. Elle interdira en même temps aux Etats membres de l'organisation internationale d'employer des ouvriers nord-coréens et de créer toute nouvelle coentreprise avec le pays communiste. Les navires nord-coréens qui violeraient les résolutions de l'ONU seraient interdits d'entrée dans les ports de tous les pays, prévoit encore le texte. Ce dernier propose d'ajouter la Banque du Commerce extérieur de la Corée du Nord, chargée des opérations en devises étrangères, à la liste des entités dont les avoirs sont gelés. La Corée du Nord a "fermement condamné et rejeté" les sanctions unilatérales des Etats-Unis. "Et c'est la raison pour laquelle je souhaite souligner que la Chine et la Russie prennent aussi ce sujet au sérieux", a-t-il ajouté.

Dotée d'un droit de veto, la Russie a récemment mis en garde contre de nouvelles mesures qui aggraveraient la crise humanitaire en Corée du Nord.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.