"Une étape décisive vient de se jouer" pour Paris 2024 — Tony Estanguet

JO Paris 2024 : Los Angeles se positionne finalement pour 2028

JO Paris 2024 : Los Angeles se positionne finalement pour 2028

"Nous sommes ici pour écrire l'histoire". Ce qui laisse de fait le champ libre à Paris pour les Jeux de 2024. Face à la position inflexible du "2024 ou rien" de Paris, son unique concurrent, Los Angeles a finalement accepté de reporter son ambition olympique sur 2028. Ce processus semble toutefois purement formel d'après le maire de Los Angeles. Il était effectivement difficile pour la capitale de sécuriser pour quatre années supplémentaires les terrains où devaient être construits les équipements. La semaine dernière, M. Garcetti avait estimé qu'il serait "stupide " de refuser 2028 au regard des compensations financières. Ce contrat prévoit que le CIO devrait contribuer à l'effort du comité d'organisation pour une valeur totale estimée à 1,8 milliard de dollars (USD).

La "Cité des anges" aura donc 11 ans pour préparer ses troisièmes JO après 1932 et 1984. Alors qu'Emmanuel Macron et la maire de Paris Anne Hidalgo se sont félicité de cette quasi victoire, un autre protagoniste est venu rappeler qu'il avait lui aussi œuvré pour l'attribution des JO. Il a dit aux journalistes avoir eu le président français au téléphone ce week-end et l'avoir invité à L.A.

Quand Discovery Communications a acquis les droits olympiques à travers l'Europe de 2018 à 2024, nous l'avons fait avec une réelle passion, un engagement sincère et une ambition réelle, indépendamment du lieu choisi pour les JO. Les Grenoblois, qui ont accueilli les JO d'hiver de 1968, ont versé un surcroît de taxes locales jusqu'en 1992 pour couvrir le déficit des Jeux, poursuit Wladimir Andreff. "Le comité Paris 2024 souhaite aboutir à un résultat 'gagnant-gagnant-gagnant' avec le CIO et le comité de candidature de Los Angeles, et croit que l'annonce d'aujourd'hui va permettre à tous les acteurs du dossier d'avancer de manière positive pour finaliser un accord tripartite à Lima et ainsi garantir le succès des éditions 2024 et 2028 des jeux", a indiqué le comité Paris 2024. Ce mois-ci, la commission exécutive du CIO avait proposé un vote pour attribuer conjointement les JO 2024 et 2028 à Paris et Los Angeles, ces deux villes étant au départ officiellement focalisé sur 2024. 6,6 milliards d'euros ont été budgétés, bien loin des 10 milliards d'euros dépensés pour les JO de Rio ou les 13,5 milliards prévus pour Tokyo en 2020.

Petit à petit, elles avaient toutes abandonné le projet, à la fois pour faire des économies et face à l'impopularité de la démarche, laissant Los Angeles et Paris seules villes candidates. "Cet accord, a-t-il dit, sera présenté à la session du Comité en septembre prochain à Lima pour ratification". Il sera notamment question d'un éventuel partage de compétences, qui permettait aux deux villes d'économiser de l'argent.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.