30,5°C en Corse, nouveau record de température nocturne en métropole

ILLUSTRATION- La fraîcheur de l'eau des rivières pour se protéger de la chaleur comme ici dans le Vecchio près de Vivario

ILLUSTRATION- La fraîcheur de l'eau des rivières pour se protéger de la chaleur comme ici dans le Vecchio près de Vivario

LIRE AUSSI Plan canicule: la France est-elle mieux préparée qu'en 2003?

La nuit du 31 juillet au 1er aout 2017 a été très chaude dans le sud-est du pays.

"On n'a jamais mesuré une nuit aussi chaude dans une station de Météo-France en métropole" depuis qu'elles existent, à la fin du XIXe siècle, a déclaré à l'AFP François Gouraud, prévisionniste à Météo-France.
En effet, une température de 30,5°C a été enregistrée durant cette nuit dans la commune de Marignana en Corse-du-Sud. Selon les experts de Météo France, c'est tout simplement le record absolu à l'échelle de la France métropolitaine.

Ce nouveau record à surpassé l'ancien (30,3°C), relevé lors de la canicule de 2003 dans la ville de Menton, encore dans le sud-est de la France. La température n'est ainsi pas descendue en dessous de 29,5°C à Sari d'Orcino (Corse-du-Sud), 28,8°C à Pila-Canale (Corse-du-Sud) ou 28,3°C à Marseille-Marignane, égalant les 28,3°C du 27 juillet 1983, a indiqué Météo-France. Il a fait 26,3°C à Cassis (Bouches-du-Rhône).

Des records ont également été battus en montagne, avec 24,5 °C à Lus-la-Croix-Haute (Drôme, 1 059 m d'altitude), battant les 23 °C du 23 juillet 2009 et 16 °C à Tignes (Savoie, 2 105 m d'altitude), battant les 15,8 °C du 23 juillet 2009.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.