Son film Valérian fait un flop au box-office américain — Luc Besson

Pour Luc Besson Marine Le Pen est une mauvaise actrice. Ici en promotion du film Valerian avec Cara Delevingne

Pour Luc Besson Marine Le Pen est une mauvaise actrice. Ici en promotion du film Valerian avec Cara Delevingne

En dépit d'un budget de 180 millions d'euros et d'un casting cinq étoiles (Rihanna, Cara Delevingne entre autres), le nouveau blockbuster de Luc Besson "Valérian et la Cité des mille planètes" connaît des débuts poussifs en Amérique du Nord.

A la clôture du marché, la chute était de 8,31% à 3,53 euros.

On le comprend très vite en jettant un œil au box office local, qui affiche un week-end d'ouverture à 17 millions de dollars pour le dernier métrage d'Europacorp, largement en dessous des attentes du studio français donc. Face à lui, Dunkerque de Christopher Nolan a débarqué directement en tête du classement avec 50,5 millions de dollars de recettes pour son premier week-end.

Mais Luc Besson a démenti que l'avenir de sa société EuropaCorp, qui a perdu 119,9 millions d'euros sur l'exercice 2016-2017, dépende du succès de ce film. Gilbert Dupont prédisait donc à Valérian un succès plus grand encore que celui de Lucy, le carton d'EuropaCorp qui, pour un coût trois fois moins élevé, avait récolté 463 millions de dollars, faisant de ce film le plus rentable de la société de production.

En revanche, selon l'analyste, le principal problème que poserait l'échec éventuel de Valérian résiderait dans l'impossibilité "de développer une franchise cinéma" d'un ou plusieurs épisodes autour du film adapté de la BD de science-fiction de Pierre Christin et Jean-Claude Mézières. Mais "le risque, s'il existe, est pour ma réputation", estimait néanmoins Luc Besson dans une interview au Journal du Dimanche.

Vous avez apprécié cet article?

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.