La cote de popularité d'Emmanuel Macron chute au mois de juillet

GEOFFROY VAN DER HASSELT

GEOFFROY VAN DER HASSELT

L'opinion autour d'Emmanuel Macron reste toujours majoritairement favorable, et sa cote le place au-dessus de François Mitterand qui affichait 48% de satisfaction en septembre 1981.

En un mois, le chef d'État a perdu dix points de popularité avec 54 % de satisfaits, selon un sondage Ifop pour le JDD.

Son Premier ministre Edouard Philippe perd lui deux points, selon BVA, à 53% d'opinions favorables. "À titre de comparaison, Jacques Chirac avait dévissé de 15 points au bout de trois mois d'exercice du pouvoir à l'Élysée", rappelle Danielle Sportiello.

Plus précisément, 47% des sondés se disent "plutôt satisfaits" (contre 54% en juin) et 7% sont "très satisfaits" (contre 10% en juin), tandis que les "très mécontents" sont 15% en juillet (contre 12% en juin) et les "plutôt mécontents" sont 28% (contre 23%).

Comment expliquer cette baisse de popularité du président de la République?

Selon cette enquête réalisée pour le JDD par l'Institut français d'opinion publique (Ifop), le Premier ministre Edouard Philippe enregistre lui aussi un fort recul, passant sur la même période de 64% à 56% de satisfaits, soit une baisse de huit points.

Pour le chef du gouvernement Edouard Philippe, 52 % des sondés se montrent "plutôt satisfaits" (59 % un mois plus tôt) et 4 % se disent "très satisfaits" (- 1 %). Ils sont en revanche 20% à avoir une "mauvaise opinion" et 10% "une très mauvaise opinion".

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.