La célèbre moustache de Salvador Dali est intacte

Pilar Abel Martinez lors d\'une interview à Barcelone, le 26 juin 2017. 

Pilar Abel Martinez lors d\'une interview à Barcelone, le 26 juin 2017. 

Les experts judiciaires chargés des prélèvements d'ADN sur la dépouille du peintre surréaliste espagnol, analysée à la demande d'une cartomancienne qui entend prouver qu'elle est sa fille, ont constaté que sa célèbre moustache relevée était bien conservée. Selon le journal barcelonais La Vanguardia, la coupole du musée sera recouverte de toiles opaques pour éviter que des photos soient prises à l'aide de drones.

Exhumation: la momie Dali livrera-t-elle ses secrets? - Héritage conséquent - Si la filiation était démontrée, Pilar Abel, une femme aux grands yeux noirs et aux cheveux sombres, serait la seule descendante de Salvador Dali et pourrait prétendre à un quart de son héritage, entièrement légué à l'Etat espagnol. Cette cartomancienne de 61 ans affirme que Salvador Dali est son père, sa mère ayant supposément eu une liaison avec le peintre, décédé en 1989. Vers une heure du matin, heure locale, les assesseurs médicaux ont mis dans leur voiture une petite valise contenant des échantillons d'ADN prélevés sur les os et les dents de l'artiste, tel que demandé par la juge chargée du dossier.

Une lourde dalle de plus d'une tonne posée recouvrant sa tombe a dû être soulevée et le cercueil en bois massif a dû être ouvert.

Les échantillons prélevés seront transmis à l'Institut de toxicologie de Madrid pour être comparés à l'ADN de Pilar Abel, une femme brune aux grands yeux noirs.

La réponse prendra quelques semaines et les preuves seront présentées lors du procès prévu le 18 septembre, selon Enrique Blanquez, l'avocat commis d'office de la plaignante.

Pilar Abel va enfin connaître la vérité, et le monde avec elle.

Son avocat pour l'exécution testamentaire, Miguel Domenech, avait à l'époque évalué l'héritage à quelque 136 millions de dollars.

La Fondation Salvador Dali administre aujourd'hui trois sites largement bénéficiaires, le "théâtre musée" où il est enterré, qui a reçu 1,1 million de visiteurs en 2016, la "maison musée château Gala Dali" et la "maison musée Salvador Dali" à Cadaquès. "C'est pour cela que nous, les gens de Figueras, nous pensons que c'est très difficile qu'il ait pu avoir un enfant", avait déclaré une habitante de Figueras, Lidia, qui assure avoir connu Dali à l'âge de 13 ans.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.