Les manifestations se poursuivent à Hambourg malgré la fin du G20

Sommet du G20 à Hambourg ( en Allemagne ), J-1 : veillée d'armes

Sommet du G20 à Hambourg ( en Allemagne ), J-1 : veillée d'armes

En attendant les joutes oratoires des chefs d'états, la ville d'Hambourg qui est l'un des 16 Länders composant l'Allemagne, est située au nord du pays, près de l'embouchure de l'Elbe et à proximité de la mer du Nord, Hambourg est la deuxième plus grande ville d'Allemagne et le premier port du pays restera placée sous haute surveillance durant les prochaines 72 heures.

La police annonce de nouveaux blessés dans ses rangs et de nouvelles arrestations.

Armés de cocktails Molotov et de barres de fer, les manifestants s'en sont violemment pris aux représentants des forces de l'ordre, selon un communiqué de presse de la police.

M. Steinmeier s'est dit "choqué et atterré" par "la volonté de destruction dont ont fait preuve les manifestants envers la police et des biens privés de citoyens".

Les autorités ont aussi mentionné que 213 policiers ont été blessés depuis le début des manifestations. L'explosion de violence a soulevé des questions sur la raison pour laquelle la chancelière Angela Merkel avait choisi Hambourg, bastion historique de la contestation violente contre l'Etat et fief de l'extrême gauche, comme lieu de rendez-vous pour ce sommet.

La manifestation "Bienvenue en enfer", organisée à l'occasion du G20 à Hambourg et qui avait déjà donné lieu à des débordements dans la nuit du 6 au 7 juillet, n'a pas faibli en intensité le soir suivant.

Hartmut Dudde a reconnu que, malgré une préparation de 18 mois en amont du G20, les forces de sécurité avaient été "surprises" par l'étendue de la violence des manifestants.

Plus tôt dans la journée de samedi, des dizaines de milliers de personnes ont défilé pacifiquement dans les rues de Hambourg.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.