L'EI confirme le décès de son chef Abou Bakr al-Baghdadi (presse)

Daech/ Le voile se lève sur la mort d'Al Baghdadi

Daech/ Le voile se lève sur la mort d'Al Baghdadi

Le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, a déclaré à l'AFP, que de "hauts responsables de l'EI présents dans la province (syrienne) de Deir Ezzor " avaient confirmé à l'OSDH la mort d'Abou Bakr al-Baghdadi.

Homme de confiance d'Abou Omar al-Baghdadi, un des successeurs de Zarqaoui, il prendra la relève à sa mort en 2010 sous le nom d'Abou Bakr al-Baghdadi, en référence à Abou Bakr, premier calife successeur du prophète Mahomet.

Enfin, le colonel John Thomas, un porte-parole du commandement central américain, a affirmé que "ce n'(était) pas (leur) rapport (donnant pour mort al-Baghdadi NDLR)", rapporte The Daily Beast.

Abou Bakr al-Baghdadi, né à Bagdad en 1971, est apparu publiquement pour la première fois à Mossoul le 3 juillet 2014.

Mais la Russie n'a jamais pu prouver hors de tout doute que le chef de l'EI se trouvait bien parmi les victimes de cette frappe aérienne.

Située à 400 km au nord de la capitale irakienne Bagdad, Mossoul est tombée aux mains de l'EI en juin 2014, lorsque l'armée a déposé les armes et pris la fuite face aux djihadistes.

Libéré en décembre 2004 faute de preuves, il fait allégeance à Abou Moussab al-Zarqaoui, qui dirige un groupe de guérilla sunnite sous tutelle d'Al-Qaïda.

Objectif: faire de l'islam, une "religion de guerre" contre l'occident, et plus généralement contre tous les mécréants, même musulmans.

Après avoir proclamé l'Etat islamique, al-Baghdadi aurait vécu dans les zones situées à la frontière poreuse entre la Syrie et l'Irak, jusqu'alors contrôlées par Daesh.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme, basé à Londres, a lui aussi confirmé la mort du chef du groupe terroriste. Celui-ci recule un peu partout en Syrie et en Irak et vient de perdre la grande ville de Mossoul.

Toutefois, les canaux classiques de diffusion des informations officiels, utilisés par Daech, n'ont communiqué aucune donnée à ce sujet.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.