Jusqu'à 17 centrales seront fermées, annonce Nicolas Hulot — Nucléaire

Nicolas Hulot voudrait fermer jusqu'à 17 réacteurs nucléaires

Nicolas Hulot voudrait fermer jusqu'à 17 réacteurs nucléaires

Lors de la présentation de son plan climat, Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire, a annoncé "la fin de la vente des voitures à essence et diesel d'ici à 2040". "Si on ne parle qu'avec ceux avec lesquels on est d'accord, on ne va pas faire avancer les choses", a estimé Nicolas Hulot, plutôt optimiste: "Il ne faut pas désespérer, peut-être qu'il va comprendre que l'enjeu climatique conditionne tout ce qui a de l'importance au 21e siècle", a-t-il ajouté.

Jusqu'à présent silencieux sur la question du nucléaire en France, le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, s'est prononcé en faveur de la fermeture de plusieurs réacteurs.

En effet, pour tenir cet engagement, la France pourrait fermer jusqu'à 17 réacteurs nucléaires.

Pour l'instant, il ne pointe du doigt aucune tranche, précisant que "Chaque réacteur a une situation économique, sociale et même de sécurité très différente". L'ancien présentateur n'a en revanche pas détaillé quels sites pourraient être concernés.

La perspective haute de Nicolas Hulot, -17 réacteurs-, est un minimum pour la Cour des comptes.

Nicolas Hulot voudrait fermer jusqu'à 17 réacteurs nucléaires

"Si nous voulons atteindre l'objectif, mécaniquement, à mesure que nous allons baisser notre consommation et diversifier notre production, nous allons fermer un certain nombre de réacteurs", a-t-il insisté.

Sur le nucléaire, le candidat Macron avait promis qu'il maintiendrait l'objectif de réduire la part à 50% en 2025.

Depuis aussi l'arrivée d'Emmanuel Macron au pouvoir, le gouvernement ambitionne de réduire la part du nucléaire à 50%.

"Que l'on soit pour ou contre, de toute façon on ne peut pas s'en passer demain matin".

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.