Vidéo - violences en marge des manifestations anti-G20 à Hambourg

Donald Trump et Vladimir Poutine

Donald Trump et Vladimir Poutine

Le porte-parole de la police d'Hambourg Timo Zill a affirmé avoir été choqué par les émeutes qui ont éclaté en marge du sommet organisé dans la ville portuaire du nord de l'Allemagne.

Des manifestants se sont regroupés après la clôture du sommet dans le quartier de Schanzen, bastion local de la gauche radicale et théâtre d'affrontements depuis jeudi, indique la police sur Twitter.

" Nous n'avons jamais connu un tel niveau de haine et de violence", a-t-il affirmé au journal Bild. On l'a vu hier soir avec ces scènes de chaos dans plusieurs quartiers de la ville. C'est de là que les rassemblements contre la réunion des leaders ont été orchestrés. "Beaucoup de questions sur le rôle et la stratégie des forces de l'ordre". La police a bloqué l'accès à cette rue. De violents affrontements ont eu lieu dans la soirée aux alentours, mais n'ont pas perturbé le déroulé du programme.

En tout, des dizaines de milliers de personnes ont pris d'assaut les rues de la ville allemande pour offrir un comité d'accueil "Welcome to Hell" ("Bienvenue en enfer") aux dirigeants mondiaux.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.