Jour de gloire pour Aru, Froome déjà en jaune

Le Britannique Chris Froome, troisième de l'étape a endossé le maillot jaune de leader

Le Britannique Chris Froome, troisième de l'étape a endossé le maillot jaune de leader

Le cycliste transalpin signe la première victoire de sa carrière sur la Grande Boucle.

Le champion d'Italie Fabio Aru a remporté en solitaire la 5e étape dans la redoutable Planche des Belles Filles, pour la 1re arrivée au sommet du Tour de France 2017.

Ce 104e Tour de France, c'est le 15e mais aussi le dernier pour Thomas Voeckler. Le vainqueur du Tour se trouve sans doute parmi ces quatre hommes.

Dès la première arrivée au sommet, le vainqueur sortant du Tour a toutefois renoué avec ses habitudes en récupérant le maillot jaune, une tenue qu'il a pris l'habitude de porter depuis la première de ses trois victoires dans le Tour en 2013.

Les derniers à résister, Bakelants et Gilbert (qui gagne le prix de la combativité) sont repris par un peloton atomisé, à 4 kilomètres de l'arrivée. Au terme des 160,5 kilomètres de cette étape, conclue par un "mur" de 20%, le champion d'Italie a su attendre son heure avant de porter une attaque salvatrice laissant sur place les autres favoris au sacre sur le Tour.

On attendait de savoir qui serait le plus fort. À la Planche des Belles Filles, c'est Fabio Aru qui a fait forte impression. Daniel Martin (EIR/QST) à 0:16. 3. "Simon Yates, Rigoberto Uran et Alberto Contador sont un petit peu plus loin (+26"), devant Nairo Quintana (+34"), qui a visiblement laissé des plumes sur le Giro.

Le Français du jour: Thomas Voeckler. Romain Bardet a montré qu'il était bien un prétendant à une bonne place dans le classement final. Ce sont Philippe Gilbert et son compatriote Jan Bakelants qui ont résisté le plus longtemps. Le Français termine 5e de l'étape.

C'est un peloton diminué de deux de ses figures de proue qui s'est élancé de Vittel.

Avant que les favoris ne jouent la victoire dans l'ascension finale, l'étape a été animée par une échappée de huit coureurs, partis dès le premier kilomètre.

"Mais malgré le pedigree de ses membres, l'échappée n'a jamais pu compter plus de 3'30" d'avance, et ont abordé la montée vers la Planche des Belles Filles avec moins d'une minute d'avance.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.