Cristiano Ronaldo débloque son compteur en Coupe des Confédérations

Vue générale de l'Otkrytie Arena stadium à Moscou le 9 juillet 2015

Vue générale de l'Otkrytie Arena stadium à Moscou le 9 juillet 2015

Moins de deux minutes plus tard, le Mexique concrétisait enfin sa domination grâce à un puissant tir en pivot de Raul Jimenez (54e). Un but qui a permis au quadruple Ballon d'or, en pleine tempête médiatique ces derniers jours dans une affaire de fraude fiscale, de faire passer un message.

Excellente opération sportive et de communication, donc, pour leur icône.

Après avoir déjà offert une passe décisive à Ricardo Quaresma contre le Mexique (2-2). Perturbé lui? Certainement pas.

Ses coéquipiers se sont partagé les miettes offensives, comme André Silva dont la tête à bout portant était captée par Akinfeïev (50e). "Nous avons fait une première période exceptionnelle".

Mais les Russes devront encore gommer quelques défauts, à commencer par un certain excès de facilité en défense qui pourra avoir d'autres conséquences face au Mexique ou au Portugal. Pour leurs débuts dans cette ultime répétition avant la Coupe du Monde, les russes ont dominé la Nouvelle Zélande 2/0. En tant que leaders de la poule, ils laisseront peut-être les partenaires de Cristiano Ronaldo faire le jeu pour tenter de profiter de toute erreur défensive adverse. "Nous allons voir ce que disent les examens, et nous espérons que ce ne sera pas aussi grave que ce que nous craignons", a lâché le sélectionneur.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.