France : attentat sur les Champs-élysées

Paris Une voiture percute un fourgon de gendarmerie sur les Champs-Elysées pas de bless

Paris Une voiture percute un fourgon de gendarmerie sur les Champs-Elysées pas de bless

"L'inventaire est encore en cours", précise une source proche de l'enquête.

Des armes, des cartouches et une bonbonne de gaz ont été retrouvées dans le véhicule qui a percuté délibérément, lundi après-midi, une fourgonnette de la gendarmerie sur les Champs-Élysées avant de prendre feu, a indiqué une source proche de l'enquête, citée par les médias.

A priori, "il s'agit d'un acte volontaire", a confirmé une source proche du dossier.

À la suite du choc, qui s'est produit peu avant 16 heures, le véhicule s'est embrasé.

Un important dispositif de sécurité a été déployé par la préfecture de police. Ce père de deux enfants n'avait cependant pas été visé par un mandat d'arrêt international.

"La première autorisation de détention d'armes a été donnée avant le signalement de cet individu (.) Et au moment où l'autorisation a été donnée, il n'y avait aucun antécédent judiciaire qui aurait justifié une décision de ne pas autoriser la détention d'armes", a expliqué le Premier ministre Édouard Philippe sur RMC/BFMTV.

Le conducteur "est très probablement mort", a indiqué, lors d'un court point presse, Pierre-Henry Brandet, le porte-parole du ministère de l'Intérieur. "Ce n'est pas une procédure habituelle donc je présume qu'ils avaient de bonnes raisons", a-t-il ajouté.

Quatre membres de l'entourage de l'assaillant, interpellés lundi lors des perquisitions au domicile familial dans l'Essonne, étaient mardi matin en garde à vue.

"On pouvait voir en les croisant dans la rue qu'ils avaient une pratique religieuse très rigoureuse", a déclaré à l'AFP le maire de la commune, Sylvain Tanguy, parlant d'une "famille très discrète, qui ne sortait pas beaucoup et n'a jamais fait parler d'elle".

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.