Climat: vive déception après le retrait américain de l'accord de Paris

Donald trump et Elon Musk le 23 janvier 2017 à Washington

Donald trump et Elon Musk le 23 janvier 2017 à Washington

C'est aussi une décision qui lui permet d'honorer une promesse de campagne pour satisfaire sa base électorale.

C'est officiel: le président des États-Unis Donald Trump a annoncé jeudi le retrait de son pays de l'Accord de Paris sur le climat adopté le 12 décembre 2015.

Depuis son arrivée au pouvoir, M. Trump affiche sa volonté de donner un coup de pouce aux énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz) au nom de la défense des emplois américains. Il a redit qu'il ne " voulait rien qui puisse se mettre en travers " de son action pour relancer l'économie des USA.

Reste que le retrait des Etats-Unis de l'accord sur le climat est un véritable coup dur pour la politique écologique mise en place par les autres gouvernements signataires. "J'ai été élu pour représenter les habitants de Pittsburgh, pas de Paris". Et promettait de s'en retirer une fois à la Maison-Blanche. Dans son viseur, l'Inde, qui bénéficiera de "milliards de dollars d'aide au développement" et la Chine, "pourra faire ce qu'elle veut pendant 13 ans".

Sa décision de sortir de l'accord a d'ailleurs été dénoncée immédiatement par les plus grandes entreprises américaines, y compris dans le secteur de l'industrie et de l'énergie qui ont entamé depuis plusieurs années un virage vers les énergies renouvelables ou moins polluantes comme le gaz naturel. "Si nous y arrivons, tant mieux, sinon tant pis".

Le PDG de Tesla Inc, Elon Musk, et le PDG de Walt Disney, Robert Iger, ont quant à eux déclaré qu'ils quitteraient les conseils consultatifs de la Maison Blanche après la décision de Donald Trump.

Les Etats-Unis se retrouvent désormais isolés dans le dossier climatique.

L'ex-maire de New York et philanthrope Michael Bloomberg a assuré, depuis l'Elysée, que les engagements des Etats-Unis seraient tenus, en dépit des choix de Donald Trump. Cette dernière explique en effet que le réchauffement climatique pourrait au contraire être réduit de 0,6 à 1,1 degré, si tous les pays engagés dans l'Accord le respectent. "Le changement climatique est l'un des grands défis de notre temps".

Après l'annonce de Donald Trump, la réaction a été planétaire. Jusqu'alors, le président américain avait "terrassé" les autres dirigeants internationaux avec sa poigne dominatrice.

Selon la maire de Paris, qui préside également le réseau "C40" qui fédère plus de 90 métropoles mondiales engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique, "les maires du C40 sont agiles (.) les maires américains sont très mobilisés". Le président Trump "ne refuse pas de travailler sur le sujet", a insisté le chef du Kremlin.

Le président américain a néanmoins laissé entendre qu'une renégociation ne faisait pas partie de ses priorités: "Si nous pouvons, excellent".

Recommended News

  • A Manchester, concert géant pour défier la peur

    Cette somme sera reversée au fonds d'urgence mis en place après l'attaque par la croix-rouge britannique. Ces gens-là ne croient en rien de tout ça", a-t-il ajouté, enlaçant tendrement sa fille.
    Aux Etats-Unis, la riposte anti-Trump est lancée — Climat

    Aux Etats-Unis, la riposte anti-Trump est lancée — Climat

    Quant aux maires déjà partants pour rejoindre l'initiative Bloomberg, leurs rangs pourraient grossir eux aussi. Les noms des participants au plan de rechange annoncé par Bloomberg n'ont pas encore été divulgués.

    Emmanuel Macron à Thomas Pesquet: "Nous sommes tous fiers de vous"

    Des images diffusées en direct par l'Agence spatiale européenne (ESA) montraient le Soyouz s'éloignant de l'ISS . A moins d'un mètre du sol, des rétrofusées se sont allumés, pour ralentir davantage la vitesse du module.
  • 13h44 Cristiano Ronaldo : "Messi est un crack"

    Et s'il respecte donc l'homme Lionel Messi , Cristiano Ronaldo est carrément impressionné par le joueur Lionel Messi . La concurrence est forte mais le respect mutuel semble bel et bien présent entre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi .

    Voici la première image de Thomas Pesquet touchant la terre

    Des images diffusées en direct par l'Agence spatiale européenne (ESA) montraient le Soyouz s'éloignant de l'ISS . Avant-poste et laboratoire mis en orbite en 1998, l'ISS a coûté à ce jour quelque 100 milliards de dollars .
    Trump,

    Trump, "seule personne sur la planète qui n'aime pas Paris" pour Hidalgo

    Après des semaines d'atermoiements, Donald Trump devait se prononcer jeudi soir sur une possible sortie de l'accord, sous le regard inquiet des 194 autres pays signataires de ce texte historique.
  • L'Iran suggère que Trump veut "pomper" l'argent de l'Arabie

    Trump est arrivé, ce matin, en Arabie Saoudite , premier pays qu'il visite depuis sa prise de fonctions. Parmi ces projets, des ventes d'armements à Ryad approchant les 110 milliards de dollars .

    La première rencontre entre Donald Trump et les dirigeants de l'Union européenne

    Pour sa première visite officielle dans la capitale de l'Union européenne , Donald Trump a eu un programme bien chargé. Trump de ne pas faire preuve de "précipitation" quant à un éventuel retrait américain de l'accord, qui lie 195 Etats.

    Thomas Pesquet en couple : Anne Mottet, sa compagne, attend son retour

    La capsule des deux astronautes a atterri à l'heure prévue non loin de la ville de Jeskazgan, dans le centre du Kazakhstan. Avant-poste et laboratoire orbital mis en orbite en 1998, l'ISS a coûté à ce jour quelque 100 milliards de dollars .
  • Au moins six morts, 48 blessés, trois assaillants abattus — Attentat de Londres

    Au moins six morts, 48 blessés, trois assaillants abattus — Attentat de Londres

    Des personnes ont été aperçues dans les rues, les mains sur la tête et visée par la police qui est extrêmement vigilante. Voici ce que l'on sait sur ces violences qui ont endeuillé le pays pour la troisième fois en moins de trois mois.

    Incidents terroristes : le maire de Londres dénonce des "actes barbares"

    L'attentat de Manchester a été revendiqué par l'organisation jihadiste Etat islamique (EI). D'autres personnes, moins gravement atteintes, ont été traitées sur place, après l'attaque.

    Londres : un véhicule fonce dans la foule sur le London Bridge

    Elle a aussi dit que des blessés recevaient des soins à l'extrémité de la rue Thrale, une rue située à environ 500 mètres du pont. Ce jour-là, 22 personnes avaient été tuées par un kamikaze à la fin du concert d'Ariana Grande à la Manchester Arena.

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.