Une forte explosion fait au moins 80 morts — Afghanistan

Afghanistan: une voiture piégée fait de nombreux morts dans le quartier des ambassades de Kaboul

Afghanistan: une voiture piégée fait de nombreux morts dans le quartier des ambassades de Kaboul

Au moins 80 morts, et plus de 350 blessés dans un attentat en pleine heure de pointe à Kaboul, en Afghanistan. Au moins 80 personnes sont mortes et des centaines de blessés sont à déplorer. Le ministre de la Santé a souligné que le bilan risquait de s'alourdir encore au fur et à mesure que des corps étaient retirés des décombres.

"L'explosion a été causée par une citerne à eau qui contenait plus d'une tonne et demi d'explosifs".

Le camion piégé a été actionné par un kamikaze vers 08h30 locales, selon le ministère de l'Intérieur.

Aucun groupe n'a revendiqué l'attaque dans l'immédiat mais l'explosion intervient peu après l'annonce fin avril par les talibans du début de leur 'offensive de printemps'. Une attaque qui avait revendiquée par les talibans.

Quant à l'organisation terroriste Etat islamique (EI), auteur de plusieurs attentats sanglants à Kaboul ces derniers mois, elle ne s'était en revanche pas exprimée à ce stade. Par ailleurs, un chauffeur afghan de la BBC a été tué et quatre de ses journalistes ont été blessés. La puissance de la déflagration a été ressentie dans une grande partie de la ville, tandis qu'un cratère de sept mètres de profondeur apparaît désormais en lieu et place du camion. Face à l'urgence, le ministère de l'Intérieur a appelé la population à des dons de sang dans les hôpitaux.

Jusque là, la ministre française des Affaires européennes Marielle de Sarnez avait seulement fait état de "dégâts matériels" touchant les ambassades de France et d'Allemagne, et ne disposait pas "d'autres renseignements pour le moment sur la question des personnes".

L'Allemagne a par ailleurs repoussé le départ prévu mercredi d'un vol nolisé d'Afghans expulsés du pays.

"L'attentat est survenu dans une zone où se trouvent de nombreuses institutions publiques et représentations diplomatiques internationales".

Le pape François a dénoncé une attaque "abjecte".

A Paris, la Tour Eiffel sera symboliquement éteinte mercredi soir pour rendre hommage aux victimes. Le président américain, Donald Trump, réfléchit à l'envoi de milliers de militaires supplémentaires.

Aux Etats-Unis, Jim Mattis, le chef du Pentagone (le ministère américain de la Défense) a récemment déclaré s'attendre à "une nouvelle année difficile" pour l'armée afghane et les soldats étrangers présents sur le territoire afghan.

Washington reste très impliqué diplomatiquement et militairement en Afghanistan avec 8.400 hommes déployés aux côtés de 5.000 hommes envoyés par d'autres Etats alliés membres de l'Otan.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.