L'Allemande Diane Kruger prix d'interprétation féminine pour "In The Fade" — Cannes

Loin d'Hollywood et de son image glamour, l'actrice allemande Diane Kruger a été récompensée par le prix d'interprétation féminine à Cannes pour son premier grand rôle dans une production allemande, le dernier film du réalisateur Fatih Akin.

Fatih Akin: le réalisateur germano-turc a présenté en compétition "In The Fade" qui suit le parcours d'une femme dont la vie s'effondre après que son mari et son fils aient été tués dans un attentat. Mais faute de preuve tangible, ils ne sont pas condamnés et Katja, déjà accablée par l'horreur, la perte et le deuil, sombre dans la vengeance. Son mec, Nuri, d'origine turque et son gamin d'une dizaine d'années sont parmi les victimes. Katja, " blonde aryenne aux yeux bleus " (comme la définit Fatih Akin lui-même), s'occupe avec bonheur de leur petit garçon, Rocco.

D'abord sobre et brut, In the Fade, dans sa partie tribunal, cumule les fautes de goût kitsch: travellings avant emphatiques sur protagonistes qui parlotent, travelling compensé sur Krüger comme si Anna Faris venait de réaliser les effets de son space-cake, ou ralenti ridicule sur des juges.

Sa femme (Diane Kruger) a l'intuition que c'est plutôt des néonazis qui sont responsables. Si le film existe et fonctionne, c'est grâce à elle.

Autre portrait de femme, celui de Chloé, une jeune femme fragile qui cherche à calmer ses angoisses en consultant un psy. Ils décident de vivre ensemble... Cela se voit et se conçoit à l'écran. Film générationnel, le long-métrage retrace le parcours des militants de la fondation Act Up qui se battent pour développer des campagnes de prévention contre le sida et particulièrement touché les spectateurs. L'actrice allemande porte à elle seule tout le poids de ce film émouvant, sobre, digne, sans haine et si juste dans ces propos. Le film figurera sans doute au palmarès. Si on accepte de laisser son esprit cartésien au vestiaire, et de se laisser porter par une intrigue qui oscille entre permanence entre réalité et fantasme, entre les faits et les rêves, "L'amant double" s'avère assez séduisant.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.