Le point sur l'enquête — Attentat de Manchester

Un proche de la famille habitant à Manchester a déclaré à l'AFP, sous le couvert de l'anonymat, que Salman Abedi s'était rendu en Libye peu avant l'attentat et avait regagné la Grande-Bretagne quatre jours avant. Son frère aurait été au courant du sombre projet. Il est mort dans l'attaque, revendiquée par le groupe djihadiste Etat islamique (EI). Selon plusieurs médias britanniques, Salman Abedi, né dans une famille musulmane pieuse, serait né à Manchester en 1994 de parents libyens ayant fui le régime de Mouammar Kadhafi pour trouver refuge au Royaume-Uni.

Quelques heures avant la publication de ces images dans le New York Times, le ministre britannique de l'Intérieur Amber Rudd a dit qu'elle avait clairement signifié à Washington qu'il ne devait en aucun cas y avoir de fuites dans les médias américains.

- Un homme de 23 ans - de nombreux médias britanniques affirment qu'il s'agirait du grand frère du kamikaze, Ismael, décrit comme sociable et extraverti - est arrêté à Chorlton, banlieue résidentielle du sud de Manchester (nord-ouest de l'Angleterre).

Les enquêteurs avancent à grands pas sur l'organisation de l'attentat de Manchester (Royaume-Uni).

Arrêté la veille, Hachem Abedi, "a indiqué qu'il appartenait à l'EI avec son frère Salman Abedi (.) et a reconnu qu'il était présent en Grande-Bretatgne durant la période de préparation de l'attentat", affirme sur sa page Facebook la Force de dissuasion, qui fait office de police loyale au gouvernement d'union nationale (GNA).

Hachem Abedi "était surveillé depuis un mois et demi" et "les équipes d'investigation ont fourni des renseignements selon lesquels il préparait un acte terroriste dans la capitale Tripoli", a ajouté la Force de dissuasion. "Il est donc tout à fait possible que d'autres attaques soient imminentes", a-t-elle déclaré.

La plus jeune victime tuée dans l'attentat est une fillette de 8 ans: Saffie Rose Roussos.

Aujourd'hui, cinq personnes ont été interpellées à Manchester et ses environs.

Une autre victime à avoir été identifiée, par son école, est une jeune fille de 18 ans, Georgina Callander.

"J'ai entendu la réaction de son père après l'attentat, il était en colère et il a dit: +ce n'est pas mon fils+", a-t-il expliqué, voulant voir dans ses séjours en Libye l'origine de sa radicalisation.

Un couple de Polonais vivant en Grande-Bretagne, venu chercher leurs filles à la fin du concert, ont également été tués. Deux ans plus tard, le responsable de la Fondation Ramadan s'était, lui aussi, inquiété du comportement du jeune homme auprès des autorités. Une adolescente de 15 ans, dont la mère angoissée de ne pas la retrouver la veille avait bouleversé le pays, a également trouvé la mort dans l'explosion.

Recommended News

  • Sommet de l'OTAN: Les premiers pas remarqués de Donald Trump

    Sommet de l'OTAN: Les premiers pas remarqués de Donald Trump

    Autre moment fort de la journée du successeur de François Hollande: une rencontre avec le chef d'État turc Recep Tayyip Erdogan. Poignée de main musclée entre Donald Trump et Emmanuel Macron , le 25 mai 2017, en marge du sommet de l'Otan , à Bruxelles .

    Attentat à Manchester : nouvelles interpellations, l'enquête avance

    La ministre britannique de l'Intérieur, Amber Rudd, avait fait part plus tôt de son exaspération. Selon les médias polonais, il s'agit d'Angelika et Marcin Klis.
    Avec Trump, premier vol direct entre l'Arabie et Israël

    Avec Trump, premier vol direct entre l'Arabie et Israël

    Ces subtilités n'avaient sans doute pas lieu d'être dans un discours surtout destiné à rassurer des alliés et à donner de Trump une image plus posée.
  • A Bruxelles, Trump confronte ses alliés européens

    A Bruxelles, Trump confronte ses alliés européens

    Notons que Brigitte Macron a fait jeudi à Bruxelles son premier déplacement international en tant qu'épouse du chef de l'Etat. Après l'entretien, " certaines questions restent ouvertes comme le climat et le commerce", deux domaines où M.

    Un frère de l'auteur présumé arrêté en Libye — Attentat de Manchester

    Près d'un millier de soldats ont été déployés sur des lieux sensibles dans les grandes villes pour soulager les forces de police. Pour les enquêteurs, c'est un indice de plus qui prouve que le kamikaze avait bien des complices sur le territoire britannique.

    Un kamikaze d'origine libyenne "connu" des autorités — Manchester

    Trois hommes ont été arrêtés dans la nuit au sud de Manchester, après l'arrestation mardi d'un homme de 23 ans dans la même zone. Il a été interpéllé mardi soir et leur père, Ramadan Abedi, mercredi à Ayn Zera, un faubourg de Tripoli.
  • Abbas plaide pour la solution à deux Etats devant Trump — Palestine

    Abbas plaide pour la solution à deux Etats devant Trump — Palestine

    Il a été officiellement accueilli par le président Abbas au palais présidentiel à Bethléem. L'horizon israélo-palestinien paraît de plus en plus sombre.
    La police sur la piste d'un réseau, 5e arrestation — Attentat de Manchester

    La police sur la piste d'un réseau, 5e arrestation — Attentat de Manchester

    Un millier de soldats ont été déployés sur des lieux sensibles dans les grandes agglomérations pour soulager les forces de police. L'imam se souvient avoir vu le visage de Salman Abedi rempli de haine lors d'un prêche contre le terrorisme et Daesh .

    Emmanuel Macron rencontre Donald Trump

    Trump de ne pas faire preuve de "précipitation" quant à un éventuel retrait américain de l'accord, qui lie 195 Etats. Plusieurs manifestations et actions ont également été organisées à cette occasion.
  • Sommet de l'OTAN: deux vidéos de Trump enflamment la toile

    Sommet de l'OTAN: deux vidéos de Trump enflamment la toile

    Le président Trump a bénéficié de son voyage en Arabie saoudite, en Israël, en Cisjordanie, au Vatican, à Bruxelles et à Taormina. Nous allons arrêter ça", a-t-il ajouté, selon des "participants à la rencontre " explique le Spiegel .

    Manchester UTD remporte l'Europa League face à l'Ajax Amsterdam

    Le succès de la C3, pour la deuxième fois de sa carrière d'entraîneur, lui permet de se qualifier pour la prestigieuse et lucrative C1 la saison prochaine.
    Niveau d'alerte maximal au Royaume-Uni — Attentat de Manchester

    Niveau d'alerte maximal au Royaume-Uni — Attentat de Manchester

    Manchester United devait malgré tout disputer mercredi soir, avec un brassard noir, la finale de l'Europa League à Stockholm. Il y a d'abord Saffie Rose Roussos, une fillette de huit ans qui habitait Lancashire, le comté où l'attentat a eu lieu.

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.