Diplomatie: Première rencontre entre Emmanuel Macron et Donald Trump

DIRECT. Le baptême du feu international du président Macron à Bruxelles

DIRECT. Le baptême du feu international du président Macron à Bruxelles

Alors que le sommet regroupant les sept plus grandes puissances mondiales débute ce vendredi 26 mai à Taormina, en Sicile, le président du Conseil européen Donald Tusk a recommandé un renforcement des sanctions.

L'Élysée reconnaît d'ailleurs que le sujet du climat "sera le plus compliqué" à traiter lors du G7 et qu'il pourrait empêcher l'écriture d'un communiqué final commun. Trump est connu pour secouer le bras de ses visiteurs avec une puissante poignée de main, mais le président français, semble avoir refusé de se laisser faire. "Pendant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait été soutenu par Barack Obama quand Marine Le Pen avait eu droit à plus d'égards de Donald Trump".

"Depuis notre dernier sommet du G7 au Japon, nous n'avons rien vu qui justifierait un changement de la politique de sanctions".

Le président américain a tancé ses pairs lors d'une cérémonie au nouveau QG de l'Alliance à Bruxelles, affirmant qu'ils devaient "d'énormes sommes d'argent" en raison du déséquilibre entre les budgets militaires des Etats-Unis et des pays d'Europe.

Les diplomates à l'Otan tenaient pour acquis qu'il saisirait cette occasion.

Les premiers mois de la présidence de Trump ont démontré que l'ancien magnat de l'immobilier accepte de changer d'idée et qu'il se laisse, par moments, influencer par d'autres dirigeants mondiaux. En cinq jours, le président français aura rencontré en tête à tête une dizaine de dirigeants.

Mais si Donald Trump est parvenu, le temps d'un discours, à mettre de côté son ton polémique, ses propos sont loin d'avoir rassuré ses partenaires de l'Alliance, notamment les Européens.

La gestuelle et le ton de Donald Trump à Bruxelles contrastent avec son attitude enjouée lors de son étape en Arabie saoudite, où l'hôte de la Maison Blanche a engrangé des contrats mirifiques sans évoquer la question des droits de l'Homme.

Donald Trump a voulu montrer les muscles. "Nous allons arrêter ça", a-t-il dit, selon des "participants à la rencontre" explique le Spiegel. Et les chefs d'État savent qu'il vaut mieux s'y préparer. La discussion n'a laissé transparaître aucun "désaccord" relativement à l'accord même, a-t-il rapporté, mais des "différences" quant à son application ont été décelées.

Les nombreuses fuites à Washington - y compris les informations confidentielles sur un attentat que préparerait l'EI à l'aide d'un tablette ou d'un ordinateur portable dans un avion, que M. Trump a partagé avec le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov dans le Bureau ovale - ont déclenché de vives polémiques depuis sa prise de fonction.

Recommended News

  • Sommet de l'OTAN: deux vidéos de Trump enflamment la toile

    Sommet de l'OTAN: deux vidéos de Trump enflamment la toile

    Le président Trump a bénéficié de son voyage en Arabie saoudite, en Israël, en Cisjordanie, au Vatican, à Bruxelles et à Taormina. Nous allons arrêter ça", a-t-il ajouté, selon des "participants à la rencontre " explique le Spiegel .
    Arrestation d'un homme de 23 ans en lien avec l'attentat de Manchester

    Arrestation d'un homme de 23 ans en lien avec l'attentat de Manchester

    Selon la BBC, le jeune homme aurait servi de "mule" en se faisant exploser avec une bombe fabriquée par quelqu'un d'autre. Dans cette liste macabre figure Saffie Rose Roussos, la plus jeune victime âgée de huit ans, venue en famille au concert.

    Cyril Hanouna piège des homosexuels en direct et provoque un énorme tollé

    Il a répondu en direct aux hommes qui le contactaient, recourant à la caricature pour se donner une attitude efféminée". Ce soir-là, l'animateur de C8 avait contacté deux commissariats.
  • Emmanuel Macron rencontre Donald Trump

    Trump de ne pas faire preuve de "précipitation" quant à un éventuel retrait américain de l'accord, qui lie 195 Etats. Plusieurs manifestations et actions ont également été organisées à cette occasion.
    Avec Trump, premier vol direct entre l'Arabie et Israël

    Avec Trump, premier vol direct entre l'Arabie et Israël

    Ces subtilités n'avaient sans doute pas lieu d'être dans un discours surtout destiné à rassurer des alliés et à donner de Trump une image plus posée.
    Adieu SFR, bonjour Altice : l'opérateur change officiellement de nom

    Adieu SFR, bonjour Altice : l'opérateur change officiellement de nom

    Un changement de nom était attendu, avec la possibilité d'un regroupement sous la marque Altice . Autant dire que le marque est ancrée depuis des décennies dans l'esprit des consommateurs.
  • La police annonce une septième arrestation — Attentat de Manchester

    Un couple polonais a également trouvé la mort alors qu'ils venaient chercher leurs filles à la fin du concert. L'attentat a été revendiqué, mardi, par Daesh , qui a menacé de perpétrer d'autres attaques.

    Daech revendique l'attentat de Manchester

    La première ministre britannique Theresa May a présidé un conseil de sécurité qui s'est tenu au 10, Downing Street, à Londres. En outre, un incident a semé l'émoi mardi à la mi-journée dans un centre commercial de Manchester .
    Cleveland se promène et San Antonio rechute — NBA

    Cleveland se promène et San Antonio rechute — NBA

    Le Sud-Américain (12 pts, 7 rbs) n'a pas été le seul remplaçant à se mettre en évidence. Dans le camp adverse, James Harden s'est lui aussi employé de son mieux.
  • Niveau d'alerte maximal au Royaume-Uni — Attentat de Manchester

    Niveau d'alerte maximal au Royaume-Uni — Attentat de Manchester

    Manchester United devait malgré tout disputer mercredi soir, avec un brassard noir, la finale de l'Europa League à Stockholm. Il y a d'abord Saffie Rose Roussos, une fillette de huit ans qui habitait Lancashire, le comté où l'attentat a eu lieu.

    L'attentat à Manchester revendiqué par l'état islamique

    Un homme de 23 ans a été arrêté dans le cadre de l'enquête sur l'attentat, a annoncé la police locale mardi midi. TERRORISME L'auteur de l'attentat a été tué en déclenchant un engin explosif à la sortie du concert...
    LawBreakers aussi annoncé sur PS4

    LawBreakers aussi annoncé sur PS4

    Réponse dans le courant de l'année à la sortie du jeu, même si aucune date de sortie précise n'a été évoquée jusqu'à présent. Nexon profite de cette annonce pour confirmer le modèle économique de LawBreakers , qui voit son prix fixé à 29,99 €.

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.